Groupe Edmond de Rothschild gagne de main de maître à Sète

Leader du classement dès la première journée du Grand Prix de Sète, les marins du Groupe Edmond de Rothschild n’ont pas tremblé et ont su parfaitement gérer la pression mise sur leurs épaules. Ils s’imposent « en patron » dans l’épreuve inaugurale de l’Extreme Sailing Series 2010 devant les deux bateaux Omani. Cette très belle victoire vient récompenser le travail et la régularité des hommes de Yann Guichard, qui confirment ainsi leur statut de favori.

Avec quatre points d’avance sur le deuxième et huit sur le troisième avant la dernière journée de régates, la consigne était claire pour les hommes du Gitana Team au moment de quitter le port sétois ce midi : maintenir l’écart – et si possible le creuser – avec leurs poursuivants directs, à savoir The Wave Muscat  et Oman Sail Masirah. Un contrat pleinement rempli puisque le catamaran armé par le Baron Benjamin de Rothschild remporte l’épreuve avec quinze points sur son dauphin du jour : « Une première victoire que j’oserais qualifier de bien méritée. Nous sommes en tête depuis le premier jour et nous nous sommes battus sur toutes les courses. Cette dernière journée était particulièrement intense avec des conditions très contrastées : de cinq à huit nouds au départ pour finir avec un vent oscillant entre 20 et 25 nouds et plus dans les rafales. Cela a conduit le comité de course à annuler la dernière manche programmée et c’était un très bon choix de leur part pour ne pas abîmer les bateaux » confiait Yann Guichard tout sourire.

 Vainqueur de l’épreuve inaugurale de la saison 2009 à Venise, l’équipage du Groupe Edmond de Rothschild réitère la performance un an plus tard à Sète et ce malgré un changement d’équipier qui aurait pu demander quelques ajustements aux hommes du monotype de 40 pieds : « Nicolas Heintz, qui nous rejoignait pour la première fois, s’est superbement comporté à bord. Il est déjà bien performant à son poste. D’un point de vue général, nous sommes à peu près au même niveau dans le petit temps mais sa présence nous a permis de vraiment progresser dans la brise, comme en témoigne cette dernière journée plutôt ventée.»

 

En menant ce Grand Prix de Sète de bout en bout et en remportant sept des vingt manches disputées ce week-end, Yann Guichard et ses trois équipiers – Pierre Pennec, Hervé Cunningham et Nicolas Heintz – donnent le ton d’une saison 2010 où ils ont soif de victoire : « Nous gagnons la première épreuve, tout comme à Venise l’an dernier, mais pour moi cette victoire est différente car ici nous avons maîtrisé le jeu du début à la fin ! C’est de bon augure pour la suite des évènements. Je crois que le niveau observé à Sète va monter crescendo et la saison s’annonce passionnante » concluait le skipper Gitana.

 

Cyril Dardashti, le directeur du Gitana Team, laissait exploser sa joie à son retour à terre : « Cette année nous nous sommes fixés des objectifs ambitieux avec Gitana 11 et la Route du Rhum mais aussi sur l’Extreme Sailing Series. J’adresse un immense bravo à l’équipage pour le travail réalisé sur l’eau pendant les quatre jours de course, ainsi qu’à l’équipe technique pour la préparation du bateau. Nous sommes ravis de démarrer la saison 2010 d’une telle manière et heureux d’offrir une nouvelle  victoire au Baron et à la Baronne de Rothschild ainsi qu’aux collaborateurs du Groupe Edmond de Rothschild, qui nous soutiennent et nous permettent de vivre notre passion.»

  Classement final du Grand Prix de Sète au 30 mai (après 20 manches)

1.       Groupe Edmond de Rothschild (Yann Guichard) –  131 points

2.       Oman Sail Masirah (Loïck Peyron) –  116 points

3.       The Wave, Muscat (Paul Campbell-James) – 101 points

4.       Ecover Sailing Team (Mike Golding) –  98 points

5.       Groupama 40 (Franck Cammas) –  91 points

6.       The Ocean Racing Club (Mitch Booth) –  81 points

7.       Red Bull Extrême Sailing (Roman Hagara) –  81 points

8.       Team GAC Pindar (Nick Moloney) –  55 points

  

L’équipage du Groupe Edmond de Rothschild

Yann Guichard – Skipper, barreur / Pierre Pennec – Régleur Grand-Voile / Hervé Cunningham – Régleur voiles d’avant / Nicolas Heintz – N°1

 L’Extreme Groupe Edmond de Rothschild soutient la Fondation Peace Parks

 Rétablir en Afrique australe une cohabitation harmonieuse entre conservation naturelle et développement socio-économique constitue son ambition centrale. Les Peace Parks (parcs de la paix) sont des sites de conservation transfrontaliers, c’est-à-dire des zones transgressant les frontières africaines issues de l’époque coloniale dans l’intérêt des hommes, de la faune et de la flore. Ces réserves sont choisies pour la richesse de leur biodiversité, leur héritage culturel et leur potentiel de croissance. Grâce au soutien des gouvernements régionaux, des organisations internationales et du secteur privé, pas moins de 10 Peace Parks ont vu le jour.

 Créée en 1997, la Fondation Peace Parks fut initiée par trois visionnaires, Nelson Mandela, le Prince Bernhard des Pays-Bas et le Dr Anton Rupert.

 Le Baron Edmond de Rothschild adhéra à ce projet ambitieux dès sa création ; il en fut un des argentiers et ambassadeurs à l’international. Depuis, la Fondation Peace Parks bénéficie du soutien actif des Fondations Edmond et Benjamin de Rothschild qui en partagent la mission : développement durable, préservation de l’environnement, éducation et formation