Groupe Edmond de Rothschild reste premier… à égalité de points avec The Wave, Muscat !

C’est hors de l’enceinte du port d’Almeria, et dans un faible flux de 4 à 5 nœuds, que les Extreme 40 se sont élancés pour les trois premières manches du jour sur un parcours « grand format ». Ecover remportait la première confrontation, tandis que The Wave, Muscat s’adjugeait les deux suivantes, prenant ainsi un bon départ tandis que son grand rival Groupe Edmond de Rothschild avait plus de mal à entrer dans le match (6, 2, 6).

Le format ‘stade’ au cœur du port reprenait ses droits dès 15h30, Groupama 40 gagnant facilement la manche 15 devant The Wave, Muscat et Ecover qui du coup remontait à seulement un point du leader au général – on notait la seconde contre-performance du jour pour Masirah, qui semblait peiner quelque peu dans les petits airs. Une impression confirmée par une place d’avant-dernier dans la manche suivante, remportée par Ecover qui prenait du même coup les commandes du classement général, un point devant The Wave, Muscat tandis que Groupe Edmond de Rothschild descendait en troisième position !

Ne voulant pas laisser perdurer cette situation, Yann Guichard et ses troupes remportaient la course 17 devant Masirah – enfin sorti de sa série noire ? – et The Wave, Muscat, tandis que l’équipage de Dean Barker se montrait de plus en plus à l’aise sur le plan d’eau. La mise en place d’une porte à la place de la marque sous le vent permettait d’ouvrir le jeu tactiquement, et les changements de situation devenaient plus fréquents… ce qui n’empêchait nullement Yann Guichard d’empocher une seconde victoire consécutive alors qu’Ecover, grand animateur du début de journée, semblait s’écrouler.

almeria fleet
© Paul Wyeth/ OC Events

Ce troisième jour de compétition était clôturé par une série de match races, la première confrontation opposant Red Bull à Emirates Team New Zealand – Dean Barker, spécialiste des duels de haut niveau, s’imposait logiquement. Franck Cammas ne faisait ensuite qu’une bouchée de l’équipage de Rumbo Almeria, tandis que Loïck Peyron s’imposait face à Leigh MacMillan sur Ecover. Le dernier match du jour, sans aucun doute le plus attendu, mettait aux prises les deux grands rivaux de cette finale, Yann Guichard et Paul Campbell-James, ce dernier prenant l’avantage et engrangeant ainsi le précieux point lui permettant d’égaliser !

Les 11 points d’avance que Yann Guichard comptait hier se sont donc évaporés à l’issue de l’avant-dernière journée de la saison 2010, la situation est donc plus tendue que jamais d’autant que l’équipage d’Ecover, troisième, est à portée d’étrave des deux leaders…

yann g
© Paul Wyeth/ OC Events

Réactions

Yann Guichard, Groupe Edmond de Rothschild
« La journée a été difficile pour nous, mais nous gardons la tête à égalité de points avec The Wave, Muscat, ça devrait donc être une grosse bagarre demain. Le niveau de compétition devrait être élevé, mais les conditions météo différentes, avec plus de vent. Comme d’habitude, nous prendrons les choses course par course, nous menons toujours cette étape, c’est le principal. The Wave a fait une belle journée alors que nous avons eu un peu de mal sur les départs. »

Paul Campbell-James, The Wave Muscat
« Je pourrais difficilement être plus content, nous sommes de retour dans le match et tout est à jouer demain. Nous sommes sur le retour et ils baissent un peu, ça devrait être intéressant. Nous sommes gonflés à bloc, non seulement pour la victoire à Almeria mais aussi le championnat, l’année se joue sur la dernière journée et j’imagine que tout se décidera dans la dernière course. »

Leigh MacMillan, Ecover
« Les premiers trois quarts de la journée ont été super pour nous, et ensuite les choses ont commencé à nous échapper, C’est un peu décevant d’avoir mené et de nous retrouver troisièmes… mais nous gardons cette place au général du championnat aussi, c’est ce qui nous importe. Notre objectif de demain sera de monter sur le podium de fin de saison. »

Franck Cammas, Groupama 40
« Bonne journée aujourd’hui, on a gagné une manche et fait plusieurs fois le podium donc c’est pas trop mal, surtout que normalement le petit temps ne nous réussit pas trop. On a fait quelques erreurs encore mais on s’en sort bien en général. On finit par une victoire en match race, c’était plutôt marrant ! On est bien au contact de Masirah, Ecover, le 3eme, commence lui à être un peu loin mais demain devrait être une belle journée avec une belle bagarre. »