Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron

Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron : premiers au cap Horn
C’est à 11h20 (heure française) que Virbac-Paprec 3, leader de la Barcelona World Race, a doublé le cap Horn, ce jeudi 3 mars. Les deux co-skippers, Jean-Pierre Dick et Loïck Peyron ont salué ce rocher mythique, qui marque la frontière entre l’Antarctique et le continent américain, après 61 jours 22 heures 20 minutes de course depuis le départ de Barcelone, le 31 décembre dernier.

 

© Chris Cameron / Dppi

Positionnés en avant d’une très creuse dépression qui menaçait de lever des vents très soutenus et une mer très formée dans le sud de la Terre de Feu, Virbac-Paprec 3 a laissé le Pacifique Sud dans son sillage. Pour Jean-Pierre Dick, comme pour Loïck Peyron, ce passage du cap Horn est le 3è dans leur carrière de marin.

Tenant du titre, lors de la première édition de ce tour du monde à la voile en double, Jean-Pierre Dick a déjà paré le cap Horn en tête sur le parcours long de 25 000 milles (46 300 km), le 20 janvier 2008, après 59 jours, 18 heures et 20 minutes de course. Sur cette édition 2010-2011, rappelons que le parcours sur la route des trois caps (Bonne, Espérance, Leeuwin) et le détroit de Cook est rallongé de 600 milles par les portes de sécurité virtuelles placées pour éviter aux équipages de progresser au milieu des glaces. Depuis le départ de la cité catalane, les co-skippers de Virbac-Paprec 3 ont fait deux escales techniques : la première à Récife au Brésil de 13 heures, et la seconde de 48 heures à Wellington.

Ce jeudi 3 mars, les espagnols du bateau MAPFRE, Iker Martinez et Xabi Fernandez, pointés à 68 milles des deux leaders de la course sont attendus dans quelques heures pour doubler à leur tour, en deuxième position, cette sentinelle aussi prestigieuse et redoutée, à la frontière du Pacifique et de l’Atlantique.