Jules Verne, America’s Cup, Course au large : les promesses de 2018

Texte :

De quoi 2018 sera-t-il fait ? D’un record du Jules Verne pour commencer ? L’écurie Spindrift de l’armatrice Dona Bertarelli vient de rentrer au port 24h après s’être élancé pour sa deuxième tentative suite à celle manquée de 2015, les conditions météo s’étant subitement dégradées. Nouvelle fenêtre espérée le 12 janvier. Ce nouveau défi intervient dans un contexte où un homme seul, François Gabart, vient de réaliser l’exploit de boucler la boucle en 42 jours. Si le temps de référence est bien celui de Joyon établi en 40 jours, la marge d’erreur reste très faible pour Spindrift qui devra jouer de talent, de sens marin et (un peu) de chance pour claquer le record.

2018 devrait aussi connaître une annonce qui fait frémir toute la communauté vélique suisse. Ressentirons-nous à nouveau le frisson d’une épopée Alinghi dans la Coupe de l’America ? Si aucune annonce ne filtre pour l’heure du côté d’Ernesto Bertarelli, les langues qui se délient plaident plutôt pour le non. Tom Ehman, le CEO du San Francisco Yacht Racing Challenge, a récemment cité Alinghi dans les prétentants sérieux à l’acquisition ou à la construction d’un AC50. Cette opération déboucherait sur la création de l’AC50 World Series Circuit auquel pourraient se joindre cinq autres écuries : Oracle Team USA, Red Bull, Japan, Artemis Racing, et Team France. Mais !… Attendons plutôt que la vérité lève le voile sur les rumeurs…

2018, année de rêve pour la course au large ? 2017 avait tenu déjà bien des promesses avec les performances de Justine Mettraux et de Valentin Gautier, mais cette année pourrait être encore plus dense. Les sœurs Mettraux, Justine et Élodie, ouvrent le bal dans une édition très disputée de la Volvo. Viendra ensuite la Solitaire Urgo Le Figaro, où Justine Mettraux affichera nécessairmeent de grandes ambitions. Puis, c’est la Route du Rhum qui verra l’alignement d’un superbe plateau suisse : Alan Roura (plus ses foils), Jacques Valente et Simon Koster en Class40 sont les premiers noms qui sortent du chapeau pour cette course qui s’annonce épique !

En attendant, Skippers vous donne deux rendez-vous. Le premier, du 3 au 17 février pour suivre l’EFG Sailing Arabia The Tour qui lance sa nouvelle formule en Diam 24. Le circuit devrait rapidement constituer une préparation idéale pour le Tour de France à la Voile et quelques noms de Suisses devraient tomber dans les jours à venir. Le deuxième, en avril, pour la sortie de notre nouveau hors-série : Skippers Voyages, 20 destinations pour vous aider à préparer vos vacances lorsque vous n’êtes plus sur l’eau ! Belle année 2018 en perspective, que nous vous souhaitons remplie de belles navigations, de plaisir sur l’eau pour vous et pour vos proches.