L’Alphena Three : le dernier bijou d’Alphena Yachts

L’Alphena Three : le dernier bijou d’Alphena Yachts

A l’occasion du 50ème Nautic de Paris, le chantier lorientais Alphena Yachts a présenté ce vendredi son dernier modèle alliant innovation et performance : l’Alphena Three. Une équipe d’exception au service d’un support haut de gamme développé depuis sa création en 2007 en étroite collaboration avec Loïck Peyron. Le skipper d’exception était venu spécialement pour le lancement de ce deuxième bateau au concept de Day boat encore plus avancé et luxueux disponible dès la fin 2011.

 Etre à la pointe de l’innovation en matière de créativité est depuis l’origine du chantier leur positionnement stratégique et leur marque de fabrique. Depuis 2007, Alphena Yachts, implanté à Lorient, cherche à créer des produits toujours plus avant-gardistes répondant à l’évolution des usages des plaisanciers modernes. Le choix de Lorient n’était pas un hasard, la base des sous-marins de Keroman étant devenue en quelques années le cœur de la « sailing valley » européenne. Alphena Yachts a su s’entourer des meilleurs et participe en permanence au développement technologique en matière de nautisme. L’excellence est leur valeur fondamentale et le dernier-né du chantier ne déroge pas à la règle.
 
Après le « Day-Yacht » place au «  Loft-Yacht » ! L’Alphena Three, c’est 12 mètres de lignes pures réalisées en étroite collaboration entre l’architecte Tanguy Le Bihan et le designer Antoine Fritsch. Allier performance et design, un pari  réussi. La carène de Tanguy Le Bihan aux lignes tendues, garantie une performance sous voile d’exception. Le cockpit devient une vaste terrasse que le propriétaire pourra aménager librement grâce à un mobilier développé sur mesure et entièrement modulable en fonction des programmes de navigation de chaque sortie. L’Alphena Three, c’est également la volonté de mettre en avant des alternatives technologiques respectueuses de l’environnement. La propulsion est assurée par une motorisation électrique puissante associée à un hydrogénérateur garantissant une grande autonomie.
 
A la recherche permanente de l’efficience, l’Alphena Three est créé en étroite relation avec le client, la garantie d’une symbiose réussie entre le support et son propriétaire. « Nous réalisons le cahier des charges dans sa globalité afin d’harmoniser au mieux les attentes du client et la finalité du support qui est pour nous d’allier une navigation simple et performante», précise Bruno Mottet, Président directeur général d’Alphena Yacht. Le concept est unique et fonctionne : faire d’un voilier un objet unique, au design abouti, emprunt de classicisme et de modernité.
 
Ils ont dit lors de la présentation de l’Alphena Three :
 
Bruno Mottet :

« Le lancement de l’Alphena Three est important pour nous car il est la confirmation de toute l’ambition du chantier lancé il y a trois ans. De fait, l’Alphena One, a été une réussite. Il nous fallait à présent montrer que nous avons encore des idées. Des idées à décliner sur d’autres modèles. Là, nous avons poussé l’innovation encore plus loin que la première fois en termes d’usage. Le but : renforcer la notion de plaisir sur l’eau à la journée et celle des moments où le bateau s’arrête. La grande innovation ? Le cockpit complètement modulable. A travers ce projet, la preuve est faite que l’on peut encore être imaginatif, créatif  et innovant sur des supports vieux… car un bateau à voile, ça ne date pas d’aujourd’hui…»

Loïck Peyron :

« Les garçons qui représentent ce projet ne laissent pas indifférents et le projet Alphena One présenté il y a deux ans maintenant non plus. J’aime être surpris, j’aime les positionnements décalés…  Réaliser quelque chose d’élégant, de confortable et de rapide, je trouvais ça marrant. C’est la motivation du grand bébé, l’Alphena Three. Ce bateau est poussé à l’extrême : puissant, assez large, une stabilité de forme intéressante, un look incroyable, une belle luminosité intérieure, une modularité à 100%… L’extrême est incroyable. La déclinaison est géniale et je suis fier d’être associé à la gamberge de ce type de  voilier. »

Tanguy Le Bihan :

« La présentation aujourd’hui de l’Alphena Three, c’est la concrétisation de deux ans de travail. Comme le One, ce bateau est un concept relativement novateur dans la plaisance. C’est aussi un objet très design : un canapé avec vue sur mer. Le premier était déjà une grande réussite et je suis persuadé que le deuxième le sera encore davantage. »

Rendez-vous jusqu’au dimanche 12 décembre sur le stand Alphena Yachts sur Le Nautic à Paris, Porte de Versailles, Hall 1 – E 90.