La belle semaine des monotypes

 

Du jeudi 4 février au dimanche 7 février 2010

et du jeudi 11 au dimanche 14 février 2010

 

La 26e Primo Cup-Trophée Credit Suisse a clôturé sous un chaud soleil son premier volet, qui mettait enscène de jeudi à dimanche quatre séries très sportives : Esse 850, Smeralda 888, Melges 20 et Dragon.

Une semaine de régates bien remplie, sacrant des vainqueurs de haute volée, acteurs de régates âprement disputées.

Avec quatre séries homogènes, aux profils sportivement exigeants, la Primo Cup-Trophée Credit Suisse 2010 a de nouveau permis à 62 équipages internationaux de débuter très tôt leur saison de compétition dans un contexte hivernale exigeant.

Les Melges 20 présentés ici même l’an passé ont laissé apprécier les formidables progrès d’une Classe en pleine expansion, et qui attirent amateurs de Sports boats et spécialistes de l’Olympisme. Grand pionnier et héraut de la classe, l’Italien Benedetto Gialongo est un vainqueur enthousiaste qui s’est adapté avec bonheur aux difficultés d’un plan d’eau par lui qualifié de « très technique ».

Autre classe, et autre valeur montante de la spécialité, le Russe Anatoly Loginov (Annapurna), vainqueur en Dragon, démontre son attachement et ses affinités avec la Baie de Monaco. Venu voici trois années seulement au Dragon, il s’impose aux grands noms de la spécialité, Vincent Hoesch, ancien champion du monde, Christian Boillot, Olaf Sorensen, Victor Hogeson ou Jens Rathsack. La dotation spéciale, une montre offerte par le Chronométreur Hublot, partenaire du Yacht Club de Monaco, lui revient fort justement.

Voiliers dit de lac car conçus et créés en Suisse, les grands Esse 850 ont impressionné par leurs qualités marines sur le fort clapot méditerranéen. Rapides dans toutes les configurations de vent, ils ont régaté

bord à bord tant cohérente est leur série. Le Suisse Alain Marchand (Otto Cinque), malgré un début de compétition laborieux, a survolé les débats en remportant toutes les manches du week-end. Son duel avec Arnaud Gaveiron (Bel Ami II) s’est poursuivi jusqu’au dernier bord de la dernière régate.

Un scénario somme toute similaire à celui observé chez les Smeralda 888 où le voilier de Charles de Bourbon-Siciles barré pour l’occasion par Fred Bourguet Maurice avec François Brénac à la tactique s’impose d’un tangon face au monégasque Marco Marchese (I Vitelloni).

Les équipes de Thierry Leret vont souffler quelques jours, le temps pour les 5 Séries attendues pour le deuxième volet de la primo Cup de converger vers le Yacht Club de Monaco, pour un nouveau grand week-end de régates programmé dès jeudi 11 février avec en ouverture l’Europa Cup des Surprise (plus de 40 inscrits), puis vendredi l’entrée en lice des 8 Farr 30, 15 Longtze Premier, 20 J24 et une dizaine de Platu.

De nouvelles pointures sont attendues, à l’instar des Américains, champions du monde de Melges 32, de Daniel Souben, double vainqueur du Tour de France, Thomas Ruyant, vainqueur de la Transat 6.50 2009, le figariste Nicolas Berenger…

Dotation :

 

Epreuve au format original, avec ses départs cadencés sur un même parcours de plusieurs séries distinctes, la Primo Cup-Trophée Credit Suisse est aussi originalement dotée. Dimanche 14 février, à l’issue du second volet de régates, un tirage au sort parmi les noms de tous les skippers/armateurs engagés dans toutes les séries, afin de désigner l’heureux récipiendaire… d’un lingot d’or, offert par le Credit Suisse. Le Chronométreur Hublot, partenaire du Yacht Club de Monaco a quant à lui choisi de récompenser chaque week-end une série : les Dragon cette semaine, pour l’internationalisation de sa classe et le second week-end les Surprise en cette année d’Europa Cup. Par ailleurs, les trois premiers de chaque série recevront des dotations en vêtements Slam de la ligne Advanced Technology Sportswear.

Ils ont dit :

Thierry Leret, Président du Comité de course

 

« La Primo Cup-Trophée Credit Suisse est une épreuve fédérative qui rassemble en son organisation toutes».

les meilleures compétences de la Côte d’Azur. Commissaires, arbitres, viseurs… tous sont membres de notre Club et nous viennent de la Principauté bien sur mais aussi des communes limitrophes, de Cannes,

Menton ou Antibes. Ils contribuent au bon déroulement de nos épreuves. Nous avons ainsi pu valider 4 manches pour les voiliers Modernes ESSE 850, Smeralda 888 et Melges 20 et 7 chez les Dragon. Ces bateaux dits « de lac », sont parfaitement à l’aise en Méditerranée, où le clapot, comme nous l’avons vu hier, peut devenir très impressionnant. C’est pourtant le vénérable Dragon dont nous avons fêté ici à Monaco l’an passé les 80 ans, qui furent les plus nombreux. La baie de Monaco a une nouvelle fois sollicité le sens marin des équipages, incitant à la plus grande vigilance aux rotations subites du vent

Jens Rathsack, de Hambourg à Monaco, la passion Dragon 

L’Allemand Jens Rathsack, membre du YCM, longtemps habitué des âpres régates au sein de la considérable flotte des Dragon germaniques, a depuis quelques années rallié la flotte de Méditerranée. Il navigue ici avec le même bonheur et le même succès, s’appuyant sur un équipage fidèle et performant (Marc Wagner et Bjorn Borowski). Familier du plan d’eau technique de Monaco, il est venu disputer cette Primo Cup avec l’ambition de briller face aux étoiles montantes de la Classe. « Au delà de son élégance et de son histoire, le Dragon m’intéresse car c’est un vrai monotype. Depuis 1928, il permet réellement de naviguer à armes égales. Ce sont les marins qui font la différence et non pas les choix techniques. Et cela nme plait » affirme t’il. A l’instar des tous les Dragonistes, Jens démarre véritablement sa saison à Monaco.

« C’est une chance de bénéficier si tôt dans l’année de la possibilité de se confronter à des pratiquants de haut niveau, sur un plan d’eau exigeant, avec l’organisation sans faille du Yacht Club de Monaco. la primo Cup est vraiment le meilleur endroit pour débuter l’année nautique.

Benedetto Giallongo, Melges 20

 

Enthousiaste, passionné, le Romain Benedetto Giallongo ne tarit pas d’éloge sur le nouveau « petit » Melges 20 lancé ici même à Monaco lors de la Primo Cup- Trophée Credit Suisse 2009. Le Melges 20 né du crayon du cabinet Reichel-Pugh a depuis tenu toutes ses promesses et séduit plus de 40 propriétaires

en Europe, et autant aux Etats Unis où il est désormais fabriqué. Avec 40 nouvelles unités au carnet de commande du constructeur basé à Chicago, ce Sportsboat nerveux a de beaux jours devant lui. 15 unités venues essentiellement d’Italie ont fait le spectacle en baie de Monaco, se montant à l’aise et efficace dans toutes les conditions de vent rencontrées, des 17 noeuds toniques de vendredi aux 5 noeuds du samedi.

Benedetto Giallongo, Président de la Classe Européenne, et Vice président de la Classe Mondiale, coleader au général est non seulement ravi de sa prestation, mais aussi très confiant quant à l’avenir de sa Classe. « Nous observons un basculement des choix des propriétaires de Melges 24, mais aussi de 32 vers. le Melges 20. Facile à transporter et à mettre à l’eau, ne nécessitant que deux équipiers, et offrant de surcroît d’étonnantes sensations de glisse et de vitesse, le Melges 20 s’impose naturellement comme voilier de sport à la journée. La Classe progresse et s’internationalise. Notre Gold Cup en juillet aura des allures de championnat du monde au Lac de Garde avec près de 40 voiliers attendus, dont 4 américains, des autrichiens et des Britanniques. Monaco est remarquablement représenté avec Guido Miani et son tacticien d’exception Gabriele Benussi. Seuls les Français, très orientés « J 80 », manquent pour l’instant à l’appel»

Programme du deuxième week-end

 

Jeudi 11 février

10h00 1ère manche pour de la journée pour les Surprise

Vendredi 12 février

10h00 1ère manche de la journée

pour les Platu 25, Longtze Premier, Mumm 30, Melges 32, J/24 et Surprise

Samedi 13 février

10h00 1ère manche de la journée

pour les Platu 25, Longtze Premier, Mumm 30, Melges 32, J/24 et Surprise

18h30 ERI Pasta Party : Soirée des équipages

Dimanche 14 février

10h00 1ère manche de la journée

pour les Platu 25, Longtze Premier, Mumm 30, Melges 32, J/24 et Surprise

17h30 Remise des prix

Classement général final :

 

Dragon, après 7 courses (6 retenues)

1- Anatoly Loginov (Annapurna) : 21 points

2- Vincent Hoesch (Billy Boy) : 21 points

3- Christian Boillot (Tam Ha Tamm) : 32 points

Smeralda 888, après 4 courses (3 retenues)

1- Frédéric Bourguet Maurice (Vamos mi Amor) : 7 points

2- Marco Marchesi (I Vitelloni) : 8 points

3- Philippe Pizzichini (Money Time) : 9 points

Groupe Esse 850, après 4 courses (3 retenues)

1- Alain Marchand (Otto Cinque) : 3 points

2- Arnaud Gavairon (Bel Ami II) : 5 points

3- Daniel Schroff : 10 points

Groupe Melges 20, après 4 courses (3 retenues)

1- Benedetto Giallongo : 7 points

2- Luca Domenici (Notoro team) : 7 points

3- Guido Miani (Out of reach) : 8 points