La bouffée d’oxygène des Italiens

Le second tour a démarré, chaque manche compte double et Mascalzone Latino Audi commence par une victoire salvatrice face à All4One.

Deux points vitaux ! » Thierry Fouchier est régleur à bord de Mascalzone Latino Audi. Il peut se réjouir : hier, son équipage était bon dernier. Ce soir, il vient de gagner contre All4One. Comme tous les matchs du Round Robin 2, ce duel-là compte double et hisse le bateau italien à la quatrième place, ex-aequo avec Synergy et All4One.

« On a eu du mal à se mettre en route sur le premier Round Robin, » confie Fouchier, « et on est un peu en retard pour les demi-finales. » Mascalzone, Challenger of Record pour la 34e America’s Cup, reprend enfin des couleurs. Pourquoi ce démarrage laborieux ? « C’est une mécanique difficile. Les 17 hommes du bord doivent travailler ensemble et réacquérir des réflexes perdus depuis La Maddalena. Maintenant, on ne va rien lâcher et faire au mieux ! »

Faire au mieux. Un concept que les Américains de BMW ORACLE Racing semblent avoir parfaitement intégré. Encore vainqueur aujourd’hui face à Synergy, James Spithill s’offre une dixième victoire et survole les débats. Les Franco-Allemands d’All4One signent, eux, une journée moins réussie puisque le succès des Italiens les prive de deux points.

En guise de pause, une course en boutre arabe traditionnel est prévue demain. Quitter les Class America pour ces bateaux en bois de 60 pieds de long, autrefois utilisés pour la pêche et la plongée ? Pourquoi pas ! Spithill est même très enthousiaste. « Avoir l’opportunité de naviguer à bord d’un de ces bateaux est plutôt excitant ! Nous avons tous hâte d’essayer quelque chose de différent. »

Demain, ce sera aussi la première manche du Louis Vuitton Trophy Junior. Des enfants originaires de Dubaï ou expatriés régateront en Open Bic.  

Pour suivre la course, rendez-vous sur le site de l’épreuve, www.louisvuittontrophy.com. Les matchs sont retransmis en direct : caméras embarquées, couverture 3D assurée par VirtualEye et commentaires de Peter Lester et Martin Tasker. Pas de départ avant 12 heures, heure locale (9 heures, heure française). Les heures de départ et les conditions de navigation sont retransmises sur le site de la course.  

Le Louis Vuitton Trophy de Dubaï se déroule sous le parrainage du Cheikh Ahmed Bin Saeed Al Maktoum, président d’Emirates Airline et principal sponsor de l’événement.

Classement provisoire après la première journée du RR2

1.  BMW ORACLE Racing, 10-1, 11 pts
2.  Emirates Team New Zealand, 6-5, 6.5 pts *
3.  Artemis Racing, 5-6, 5 pts
=4.  All4One, 4-7, 4 pts
=4.  Mascalzone Latino Audi Team, 4-7, 4 pts *
=4.  Synergy Russian Sailing Team, 4-7, 4 pts

* Point déduit par le jury et les arbitres

Dans le Round Robin 1, chaque équipe rencontre chacune des autres équipes à deux reprises. Chaque victoire vaut un point.
Dans le Round Robin 2, chaque équipe rencontre chacune des autres équipes une fois seulement. Chaque victoire vaut deux points.
A la fin du RR2, les quatre meilleurs équipages accèderont aux demi-finales. Les deux équipages restants seront éliminés.

RR1, Flight 1, Match 1 – Artemis Racing bat Emirates Team New Zealand, 00:27
Dix nœuds de vent, secteur Nord. Très mauvais départ de la cellule arrière néo-zélandaise. ETNZ vire bâbord amure 20 secondes avant le départ et n’arrive pas à passer le bateau comité. Nouveau virement de Dean Barker. Trop tard : Cameron Appleton coupe la ligne trois longueurs devant lui et mène largement le reste de la course.  

RR2, Flight 2, Match 1 – BMW ORACLE Racing bat Synergy Russian Sailing Team, 00:48

Dix nœuds de vent, secteur Nord. James Spithill maintient Francesco Bruni à l’écart de la ligne de départ. Le nouveau barreur de Synergy réagit en essayant de se glisser sous le bateau américain … Réclamation d’ORACLE et pénalité pour les Russes ! Spithill enfonce le clou en coupant la ligne trois longueurs devant eux. Bruni n’arrive pas à le rattraper. Il finit loin derrière – 48 secondes -, toujours pénalisé.  

RR2, Flight 3, Match 1 – Mascalzone Latino Audi bat All4One, 00:24

14 à 16 nœuds de vent, secteur Nord. Bon départ de Gavin Brady, qui part à droite après avoir écarté Sébastien Col. All4One coupe la ligne une longueur derrière. L’équipage franco-allemand menace les Italiens à la fin du bord de près, mais ces derniers l’écartent de nouveau et enroulent en tête. Col continue de talonner Brady jusqu’à ce qu’un affalage raté casse le tangon de spi d’All4One.

RR2, Flight 4, Match 1 – Emirates Team New Zealand def Artemis Racing, 00:32

14 à 16 nœuds de vent, secteur Nord. La revance d’ETNZ ! Les deux concurrents partent bord contre bord, tribord amure, Artemis sous le vent. Dean Barker part à droite. Une bascule de vent emmène les Suédois au dessus de la layline … Barker revient tribord amure, pousse Cameron Appleton et le devance de dix secondes à la première bouée.