La toute première fois

Pour Stamm c’est décidément l’année du bizutage. Première Transat Ag2r au printemps avec Gildas Mahé, première Solitaire du Figaro cet été et, enfin, première Route du Rhum-La Banque Postale en Class40, toujours avec Cheminées Poujoulat comme fidèle partenaire. Pour ce marin expérimenté, pas de stress, juste l’envie de bien faire les choses, à sa manière, c’est-à-dire en mettant les gaz.

 Objectif : Premier à Pointe-à-Pitre
Bernard n’en fait pas mystère, même si cette Route du Rhum-La Banque Postale est inscrite à son programme sportif comme une course d’entraînement sur son chemin vers le Vendée Globe 2012, le skipper de Cheminées Poujoulat reste un compétiteur. Ils étaient 45 concurrents en Class40 à prendre le départ à 13 heures 02 aujourd’hui et Stamm comptait bien tirer son épingle du jeu dès les premières heures de course. «La grande inconnue c’est en fait les adversaires parce que je ne connais pas cette flotte, j’ai très peu navigué dans cette série. Il y a de beaux et bons bateaux, c’est évident, et les premières heures de course permettront surtout de voir qui a de la vitesse. C’est comme ça que je saurai où mettre le curseur ».En principe, les premiers Class40 devraient arriver en Guadeloupe autour du 18 novembre. «La date importe peu » s’amusait Bernard en quittant le ponton ce matin, «l’essentiel c’est d’arriver avant le deuxième».

Départ peinard, spectacle exceptionnelLe spectacle qu’offre le départ de la Route du Rhum-La Banque Postale est extraordinaire, cependant, compte tenu du nombre de bateaux engagés sur la course et surtout, avec l’affluence des bateaux spectateurs sur l’eau, l’une des hantises des concurrents était bien ce moment.

En Class40, avec 45 concurrents sur la ligne de départ, les choses pouvaient naturellement être plus compliquées. Par chance, la météo s’est montrée bonne fille en permettant un départ tranquille, tant pour les sportifs que pour les spectateurs. Ce petit temps avec 10 nœuds de sud est devait d’ailleurs faiblir au niveau de l’île de Bréhat quelques heures après le départ. Il faudra attendre la tombée de la nuit pour que le vent rentre de nouveau en tournant au nord.

Les premiers Class40 devraient sortir de la Manche lundi dans la matinée. «Ce sera bien de sortir de cette partie qui n’est pas la plus facile avec le côté Rond Point des Champs-Élysées au départ, puis les algues, les cailloux, les courants, ça peut être stressant. Ce n’est qu’après Ouessant que nous saurons si nous plongeons au sud ou si on fait de l’ouest».

Cheminées Poujoulat a passé la marque du Cap Fréhel à 15h40 en 13ème position.