L’America’s Cup revient à Auckland

Texte :

Jeu, set et match. Oracle n’a pas réitéré la remontada de 2013 qui avait laissé bouche bée la planète voile tout entière. Questionnée, décriée, comme à son habitude l’America’s Cup a suscité son lot de polémiques, mais à l’heure du bilan on peut parler d’une 35e édition réussie.

Du point de vue sportif et technologique, les régates ont offert un spectacle absolument remarquable. Bien qu’isolées au milieu de l’Atlantique, les Bermudes sont parvenues à mettre sur pied un événement de classe mondiale et le plan d’eau de Great Sound a offert un théâtre d’affrontement parfait pour laisser les AC50 s’exprimer. Et enfin l’issue, à la faveur de la tendance générale qui parcourt la communauté vélique suisse, voit Oracle et Larry Ellison dépossédés du trophée et repris par Emirates Team New Zealand, un syndicat avec qui nous partageons un passé moins houleux et plus d’affinités. La porte est-elle ouverte à la création d’un nouveau défi suisse ? En tout cas, Ernesto Bertarelli ne la ferme pas. En comparaison avec l’époque de la première campagne d’Alinghi, la Suisse possède plus de navigateurs de talent capables de régater à ce niveau, l’aventure est donc tentante. Le Circolo della Vela Sicilia avec Luna Rossa de Patrizio Bertelli s’est, pour sa part, déjà laissé tenter et s’est déclaré Challenger of Record.

Tilt en bronze

Les jeunes loups de Tilt ont déjà gouté aux affres et aux joies de la Coupe, peut-être retrouverons-nous certains d’entre eux sur le circuit dans l’avenir… mais pour l’heure, ils sont en droit de prendre un repos bien mérité afin de savourer leur médaille de bronze.

L’exploit de Justine Mettraux

Une autre navigatrice va prendre un court repos après un grand succès. Justine Mettraux est venue à bout de la Solitaire Urgo Le FIgaro à la 7e place. Un exploit de taille pour une seconde participation, et comme pour rajouter du sensationnel au récit, elle est la troisième femme de l’histoire de cette compétition à rentrer dans le Top 10 !

Et enfin, mentionnons une régate de Laser originale organisée par le Yacht Club des Diablerets, à 1542 mètres d’altitude, sur le lac d’Arnon. 16 navigateurs, dont plusieurs membres du cadre national de Swiss Sailing Team ont participé à cette régate sur invitation.  C’est le jeune espoir Gauthier Verhulst (CNPully) qui a remporté la régate devant Kilian Wagen (CNPully), Manon Kivell-Luther (CNMorges) et Maud Jayet (CNPully).

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE.