Le bateau polonais Fruit ne prendra pas le départ de la Barcelona World Race

Les organisateurs de la Barcelona World Race ont été informés par l’IMOCA que le bateau polonais Fruit ne répond pas à la jauge de la classe. Par ailleurs, le 60 pieds n’ayant pas encore rallié le port de Barcelone, alors que la date limite de présence des bateaux était fixée au 17 décembre, les organisateurs de la Barcelona World Race ont décidé d’informer les skippers de Fruit qu’ils n’étaient pas autorisés à prendre le départ de la course.

« Il est très difficile de prendre une telle décision, mais nous ne pouvions courir aucun risque sur une question aussi fondamentale que celle de la sécurité. Nous sommes admiratifs devant tous les efforts fournis par l’équipe, et c’est vraiment très difficile d’avoir à leur annoncer d’arrêter tout ce qui a été entrepris jusqu’à présent pour participer à la Barcelona World Race »,a commenté Andor Serra (ESP), Directeur Général de la Fundació Navegació Oceánica Barcelona, organisateur de la course.

La Classe IMOCA a pour sa part confirmé que le bateau polonais Fruit ne répondait pas à la jauge en termes de puissance moteur. Bien que les monocoques 60 pieds IMOCA soient des voiliers, l’utilisation du moteur peut devenir vitale quand il s’agit d’effectuer des manœuvres d’urgence ou de venir en aide à d’autres bateaux participants.

La Classe a précisé qu’il était de la responsabilité du skipper de rendre son bateau conforme aux règles de l’IMOCA. A l’heure actuelle le bateau ne réunit pas les conditions permettant de délivrer le certificat de jauge, et aucun nouveau contrôle n’est programmé par les mesureurs de la Classe.

Contrôles de sécurité

D’autre part, les contrôles de sécurité des autres quatorze bateaux participant à la Barcelona World Race sont pratiquement terminés. Deux équipes ont dû faire l’acquisition de nouveaux radeaux de survie, car les leurs ne répondaient pas au cahier des charges de l’organisation de la course.