le CER 1er, 3e, et 10e!

LE RYTHME S’ACCELERE

Après plus de 30 heures de navigation difficile pour rallier Dieppe à Pléneuf-Val-André, les équipiers du Team Ville de Genève – Carrefour Prévention ont réussi à s’octroyer une très belle 3ème place durant le parcours banane de cet après-midi. A la veille du départ de la seconde plus longue étape de ce Tour de France à la Voile, retour sur deux jours intenses pour tous.

Pléneuf-Val-André, le 6 juillet 2010 – Le départ de la troisième étape de ralliement entre Dieppe et Pléneuf-Val-André a été donné dimanche, à 17h. A 1h du matin cette nuit, soit 32h et 194 milles plus tard, les coureurs franchissaient la ligne d’arrivée. Ils n’ont pas eu de répit : ils ont du s’affronter de nouveau lors d’un parcours banane cet après-midi. Et la course d’endurance ne s’arrête pas là : ils prendront le départ pour rallier Lorient, demain à 14h30.

C’était l’effervescence la nuit dernière sur les pontons de Pléneuf-Val-André. Après de longues heures de navigation, dans des conditions très variables, ils ont mis le pied sur le ponton. Les traits tirés, l’équipage Ville de Genève – Carrefour Prévention est satisfait de sa navigation. La première partie de course fut difficile. Jérôme Clerc, skipper, explique « Pour commencer, nous avons fait un bord de près long de quasiment 100 milles. Nous n’avons effectué qu’un seul virement de bord au milieu. L’ambiance durant la nuit était spéciale : Pas de lune, une mer très noire, 15 à 18 nœuds de vent, un peu de crachin breton : ce n’était vraiment pas facile ». Bryan Mettraux, embraque à bord, ajoute « Il a été très important de gérer notre repos. Etant donné que nous étions au près une bonne partie de la course, il faut dormir au rappel. Certains équipiers y arrivent aisément. Personnellement, je crois n’avoir réussi à dormir qu’un quart d’heure durant toute l’étape. Cela parait peu comme çà, mais parfois rien qu’une demi-heure de sommeil est un gros gain d’énergie».

La suite est plus agréable pour les marins. Au passage du Cap de la Hague, vers 11h du matin, la flotte se regroupe, dans une zone réputée pour son courant et ses nombreux cailloux. « La navigation à cet endroit était superbe. Nous avons longé la côte de prés pour éviter le courant au maximum. Nous avons même pu observer des trajectoires de bateaux pas habituelles ! Le courant était tel que certains équipages ont vu leur Farr30 effectuer un 180° sans qu’ils aient eu à toucher la barre ! Nous avons eu de la chance de gérer ce passage au mieux ! », déclare Jérôme Clerc. Après ce passage, le spi est envoyé, ils font route direct sur Pléneuf-Val-André et franchissent la ligne en 11ème position.

Le parcours d’aujourd’hui a été lancé avec peu de vent. 5 à 6 nœuds attendaient les coureurs sur le plan d’eau : des conditions idéales pour les genevois, grands spécialistes du petit temps. Et ils n’ont pas failli à leur réputation : ils s’octroient une très belle 3ème place, derrière OMAN SAIL’S RENAISSANCE et le leader du classement, Nouvelle Calédonie.

Justine Mettraux et Etienne David ont rejoint l’équipe aujourd’hui. Ils prendront le départ de l’étape de ralliement demain après-midi, affrontant ainsi les 200 milles prévus.

voir les vidéos sur skippers.tv

Classement général ce soir :
1. Nouvelle Calédonie
2. TMP-COYCH
3. Courrier Dunkerque
10. Ville de Genève – Carrefour Prévention

Classement amateur :
1. Ville de Genève – Carrefour Prévention
2. Purflo-Les Thermes de St Malo
3. Mummaduck

A bord pour le parcours du jour :
Jérôme Clerc (Barre)
Vincent Dénervaud (Grand voile)
Alexandre Giovannini (Piano)
Bryan Mettraux (Embraque)
Loïc Forestier (Embraque)
Nils Palmieri (N°1)