Le Festival Armen 2010 poursuit son Cap

Après un premier week-end de régates de 24 milles environ (aller-retour Saint-Tropez – Cavalaire), les concurrents s’apprêtent à changer de « terrain de jeu » pour le prochain défi : l’épreuve de ski sur un parcours slalom à Isola 2000. Même si certains bateaux ont pris un peu d’avance, rien n’est joué pour les participants qui devront à nouveau s’affronter le week-end prochain, cette fois-ci sur des parcours « bananes » dans le Golfe de Saint-Tropez. A ce stade de la compétition, du côté des groupes HN, le Folkboat « Balthazar » skippé par Laurent Bernaz, le first 31.7 « Nutella  3 » de Max Laout, le Sun Legend « Thais III » de Alain Juvet et le Surprise « Altair » de Jean-Marie Bisbal prennent la tête du classement général provisoire dans leur groupe respectif. Dans le groupe IRC 1, le Suisse Luigi Balestra qui est également membre de la Société Nautique de Saint-Tropez, s’impose avec son Ker 39 « Maluba » de peu devant le voilier « J lance 4 » représentant le Club de l’UNCL.

En IRC 2, le redoutable Jean-Claude Bertrand et son « Tchin Tchin » devance messieurs Maitre et Bernault  et leur voilier tropézien « Java Bleue »…

Nouveau venu, le maxi 10.50 « Boulinou » de Eric Bompard du Club d’Antibes a fait une entrée remarquée puisqu’il remporte la première place du classement provisoire dans le groupe IRC 3.

 

Les régates en direct sur le net avec Mer Assistance

Georges Korhel, Président du comité de course et Jean-André Cherbonnel du Jury se montrent assez satisfaits de ces premières courses. Même si l’on ne pouvait apercevoir sur les écrans la météo orageuse et capricieuse du week-end, avec tantôt une trop faible brise, tantôt de forts coups de vent, les régates ont pu être suivies à terre et en direct grâce à la Société Mer Assistance qui a mis les courses en ligne sur son propre site. 

Situées à bord des voiliers, les balises indiquent la position GPS des bateaux. Les curieux peuvent ainsi voir évoluer la course presque en temps réel et les compétiteurs peuvent, le soir même, visualiser le parcours qu’ils ont effectué avec éventuellement les erreurs à corriger, les stratégies prises par leurs adversaires…

 Prochaine épreuve, le ski, vendredi 5 mars : Près de 80 concurrents sur les pistes !

L’épreuve de ski à Isola 2000 sur un slalom Géant, est courue par deux équipiers ayant nécessairement participé à au moins deux jours de régate. Le classement est établi sur temps réel et seul le meilleur temps des deux équipiers sera pris en compte dans le classement final.

Une fois de plus, le nombre d’inscrits à l’épreuve de ski est conséquent pour au final tenter de remporter la première place dans la catégorie « SKI » du Festival ARMEN et par delà dans le but de se classer parmi les premiers dans les différents classements en combinés « Art, Mer et Voile »… 

…Et toujours le Concours d’ART : les concurrents, de vrais artistes !

Pour tout un chacun, il n’est pas évident de réaliser une œuvre d’art. Cela fait partie du jeu et les concurrents, qui depuis toujours surprennent le jury de toutes les manières, se sont surpassés. En effet, les visiteurs pourraient s’y tromper devant le professionnalisme tant les œuvres réalisées par les équipiers sont de qualité !

Nul ne doute que le premier prix à l’épreuve d’art sera difficile à décerner.

L’exposition d’art demeure ouverte à tous pendant toute la durée du festival ARMEN et ce jusqu’au 7 mars à la salle Jean Despas de Saint-Tropez.