Le jeu reste ouvert dans les deux Séries

La cinquième et dernière régate du Circuit Audi MedCup 2010 débutera dans tout juste une semaine à Cagliari en Sardaigne et promet déjà un final d’anthologie dans les deux classes.

Pour cette ultime épreuve, le programme a été avancé d’une journée. La manche d’entraînement officielle des TP52 se tiendra donc lundi 20 septembre avec l’envoi des premières manches comptabilisées mardi et le dernier parcours côtier de l’année jeudi 23. En GP42, la flotte s’élancera comme d’habitude avec un jour de décalage et conclura la saison samedi 25 septembre en même temps que les TP52. L’Audi MedCup connaîtra alors le nom de ses champions 2010.

À première vue, Emirates Team New Zealand est assuré de terminer grand vainqueur en Sardaigne. Avec une avance confortable de 46,5 points au classement général, le champion 2009 est bien parti pour remporter un second titre consécutif, d’autant que les Kiwis ont déjà gagné le Trophée Région de Sardaigne l’année dernière. Mais mathématiquement, le dauphin Quantum Racing peut encore y croire, et même s’il semble improbable de les voir flancher si près du but, les Néo-zélandais ne sont pas à l’abri d’une baisse de régime.

L’équipe américaine de Terry Hutchinson devra néanmoins garder un oeil dans le rétroviseur car Matador et TeamOrigin, respectivement à 19,5 et 20,5 points derrière, lorgnent sur la seconde marche du podium.

Un fauteuil pour trois en GP42
Avec seulement sept points d’avance au général, l’équipe de Madrid Caser-Seguros n’a pas de quoi partir tranquille dans cette dernière épreuve. Ses deux rivaux espagnols Iberdrola et Islas Canarias – Puerto Calero ont chacun remporté une épreuve depuis le début de la saison et peuvent facilement s’imposer une nouvelle fois pour décrocher le titre de champion.

Si Madrid Caser-Seguros parvient à ses fins, ce sera une belle revanche pour son barreur Paolo Cian, privé de cette joie l’année dernière en GP42 dans la dernière manche de la dernière épreuve où son équipe d’alors, Roma 2, s’était inclinée de peu.

Un formidable plan d’eau
Cagliari accueillera le Circuit Audi MedCup pour la troisième année consécutive. La capitale de la Sardaigne a toujours offert d’excellentes conditions de navigation et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle a été choisie comme ville d’accueil de la dernière régate de la saison.
« À chaque fois que nous avons navigué à Cagliari, les chances d’avoir de la brise thermique étaient d’environ 70%, pour 30% de Mistral », explique le directeur technique du Circuit Audi MedCup Nacho Postigo. « Fin septembre, l’équation passe à 50% de thermique, pour 40% de Mistral. Il y a peu d’endroits en Méditerranée où l’on peut espérer trouver des vents si fiables avec une mer plate la plupart du temps. C’est vraiment un très beau plan d’eau ».

« Cette saison fut sans conteste la plus disputée de toute l’histoire du Circuit Audi MedCup. Les régates n’ont pas manqué de piment. Nous avons vu à quel point une équipe peut facilement se retrouver dernière sur une manche. Et nous avons vu aussi des bateaux terminer dernier d’une épreuve et gagner la suivante, et vice-versa« .

« Vue la façon dont les choses se présentent, tout porte à croire que la prochaine saison sera tout aussi passionnante ».

Le thème de la remise des prix du Circuit cette année, qui se tiendra samedi 25 septembre, devrait contraster avec le contexte historique de Carthagène en 2009. D’après les rumeurs, il pourrait s’agir d’une fête futuriste et ultra-moderne…

Le Village Public de l’Audi MedCup à Cagliari ouvrira samedi prochain de 11h00 à 21h00 avec un accès gratuit aux pontons pour tous les visiteurs.

Le suivi de la course en direct sur Audi MedCup TV débutera mardi 21 septembre à 12h50 pour les premières épreuves des TP52.