Le retour de Quantum Racing

Le TP52 américain Quantum Racing remporte la manche d’entraînement du Trophée du Portugal, sa première victoire depuis Marseille en juin dernier. Un succès symbolique mais qui a de quoi redonner confiance aux champions en titre du Circuit Audi MedCup, actuellement troisièmes du classement général loin derrière le leader Emirates Team New Zealand.

Bon ou mauvais présage ? Le reste de la semaine nous le dira. Mais pour l’heure, les hommes de Terry Hutchinson ont de quoi être satisfaits de cette première victoire. Certes il s’agit d’une manche amicale qui ne compte pas au classement général, mais elle permet de jauger le potentiel des équipes pour cette semaine portugaise. Et les Américains ont donné le ton cet après-midi devant la Praia da Rocha. En tête dès le départ, ils n’ont cessé de creuser l’écart sur le reste de la flotte à chaque passage de marque, pour terminer près d’une minute devant le leader du circuit Emirates Team New Zealand. Portimão et son plan d’eau océanique semblent porter bonheur à l’équipe de Quantum Racing puisqu’elle avait déjà remporté le Trophée du Portugal l’année dernière en décrochant par la même occasion le titre de champion du Circuit Audi MedCup 2008.

L’autre porte-bonheur de Quantum, c’est peut-être Katie Burns, cette Américaine de 24 ans, heureuse gagnante du concours Quantum Sails ‘Living the Dream’ qui s’est vue offrir l’opportunité d’embarquer sur le TP52 vert et noir pour toute la durée du Trophée du Portugal. Et la jeune femme n’est pas la seule à apporter du sang frais aux hommes de Terry Hutchinson. Deux nouveaux équipier ont ainsi rejoint Quantum Racing pour cette semaine portugaise : le Néo-zélandais Phil Jameson qui vient de remporter la Volvo Ocean Race à bord d’Ericsson et prend le poste de Numéro 1, et l’Irlandais Ian Moore qui revient lui aussi de la course autour du monde en équipage (Green Dragon) et qui prend le poste de navigateur.

Parmi les nouvelles têtes présentes à Portimão, on a pu remarquer aujourd’hui la Britannique Shirley Roberston à bord du TP52 Bribon. Le barreur français Thierry Peponnet a cédé son poste à la double médaillée d’or olympique le temps d’une manche et le moins que l’on puisse dire, c’est que la jolie blonde a vite trouvé ses marques. En débit de l’âge avancé du bateau, un des plus vieux de la flotte, l’équipe espagnole termine à une honorable quatrième place, derrière les Argentins de Matador, principal rival des Néo-zélandais dans la course au titre 2009.

Le TP52 portugais Bigamist 7 avait également à son bord des invités de marque : les frères Antonio et Duarte Felix Da Costa, deux jeunes prodiges portugais de la course automobile dont on entendra sans doute un jour parler en Formule 1.

Demain, les choses sérieuses commencent pour les TP52 qui s’affronteront sur deux bananes, parallèlement aux GP42 qui courront eux leur manche d’entraînement.

Circuit Audi MedCup 2009
Classement général (3 étapes)

TP52 Series
1. Emirates Team New Zealand (NZL), 38+27,5+28= 93,5 points
2. Matador (ARG), 36+47,5+42,5= 126 points
3. Quantum Racing (USA), 40+41,5+65= 146,5 points
4. Artemis (SWE), 37+62,5+49,5= 1549 points
5. Bigamist (POR), 46+55,5+57= 158,5 points
…   

GP42 Series
1. Islas Canarias Puerto Calero (ESP), 20+23+23= 66 points
2. Roma (ITA), 22+17+30= 69 points
3. Caser-Endesa (ESP), 33+27+26= 86 points
4. Airis (ITA), 21+38+28= 87 points
5. Turismo Madrid (ESP), 35+35+43= 113