LE SOUFFLE DES CLASSIQUES

Généreux en début de matinée pour les voiliers modernes, le vent a décidé de jouer des siennes en milieu de journée pour le premier départ des yachts classiques. Seul un départ a pu être donné avant 13 heures. Les grandes unités s’élançant, quant à elles, vers 14 heures sur un parcours d’une longueur de 14,1 milles. De magnifiques duels ont eu lieu entre les classiques, à l’image de Mariska et de Tuiga ou bien encore entre Cambria et Moonbeam III. Le spectacle sur l’eau était à la hauteur de l’événement, superbe et coloré. 

Premiers à prendre le large, les voiliers modernes ont pu bénéficier de conditions encore favorables en ce début de journée. Malheureusement, le comité de course de la zone des yachts classiques a eu bien du mal à trouver la solution pour libérer les engagés. En effet, en l’espace de quelques heures, le vent s’est petit à petit volatilisé, laissant tout de même une petite fenêtre pour donner un départ. 

Aux alentours de 14 heures, le gros de la flotte des classiques s’est finalement engagé sur un parcours de 14,1 milles. Le spectacle des croisements, les passations de pouvoir, les manœuvres d’envoi de spis et d’affalage ont contribué à rendre le spectacle encore plus intéressant et ce, malgré un vent léger. 

Après un peu plus de 2 heures de course, ce sont des compétiteurs heureux qui ont regagné le port tropézien, fin prêt à faire la fête. Une fête qui fait partie intégrante de l’esprit des Voiles de Saint-Tropez et dont les animations à terre sont tout aussi relevées que la compétition en mer.

Le Trophée Rolex est donc lancé et les premiers résultats ne seront connus qu’en milieu de semaine. Une attente qui ne fait que renforcer le suspens. Rowdy sera t’il assez régulier pour le triplé ? Réponse, dans quelques jours !

Irina VII

Construit en 1935 pour le compte du Major J.G. Allan, d’Helensburgh en Ecosse, Sonas (premier nom d’Irina VII) est un plan d’Alfred Mylne. Ce côtre Marconi de William Fife & Son a été construit dans le célèbre chantier Fairlie en Ecosse. Dès 1947, Sonas connaît de multiples changements qui vont lui faire perdre de sa superbe en l’amputant de son gréement d’origine. En 1947 James C. Guthrie transforme le gréement en Sloop Bermudien et réduit du même coup sa voilure. Mais les transformations ne s’arrêteront pas là. En 1952, sous l’impulsion de son nouveau propriétaire, le Norvégien George Von Erpecom, Sonas devient Irina VII. Quatre années plus tard, Irina VII change de nouveau de propriétaire. Ce n’est qu’entre 1965 et 1980 que ce monocoque trouvera un peu de répit au sein de l’ « Island Cruising Club » de Salcombe dans le Devon. Malheureusement, afin de l’optimiser pour sa nouvelle vocation, Irina VII a de nouveau été transformé afin de pouvoir accueillir 9 stagiaires à son bord, 9 couchettes bannettes ont donc été ajoutées. Il navigua de nombreuses années dans la Manche permettant à de nombreux jeunes de se familiariser avec le monde de la voile à bord d’un voilier de toute beauté.

Dès 1985, Irina VII a entamé sa transformation grâce à la famille Potts qui entame une série de travaux afin de redonner au voilier un aspect plus présentable. En 2002, acquis par un français, Irina VII retrouve sa ligne et son gréement d’origine, un côtre Marconi après une cure de jouvance de 16000 heures.

Basé depuis près de huit ans à Marseille, Irina VII est un habitué des régates méditerranéennes et permet à quelques privilégiés de participer à des courses comme les Voiles de Saint-Tropez. De temps en temps Irina est loué afin de subvenir aux coûts d’entretien d’un tel voilier.

Pour la cinquième année, Rolex fait partie du club des partenaires des Voiles de Saint-Tropez. Ce rassemblement, organisé par la Société Nautique de Saint-Tropez (SNST), a rejoint le programme des Voiles Rolex qui rassemble chaque année une vingtaine de courses renommées telles que la Rolex Sydney Hobart, la Rolex Fastnet Race ou encore la Maxi Yacht Rolex Cup et le Rolex Farr 40 World Championship.  

Pour plus d’informations sur le calendrier des événements « voile » Rolex : www.regattanews.com 

Programme des Voiles de Saint-Tropez 20010
Voiliers de tradition 

Dimanche 26 et lundi 27 septembre : accueil et contrôles.
Dimanche 26 septembre : arrivée de la Coupe d’Automne du Yacht Club de France, en provenance de Cannes. 
Mardi 28 septembre, mercredi 29, vendredi 1er octobre et samedi 2 : parcours côtiers, 1er départ 11h. 
Jeudi 30 septembre (Journée J. Laurain, Journée des défis, Club 55 Cup). 
Dimanche 3 octobre : 11h remise des prix. 

Voiliers modernes 

Samedi 25 et dimanche 26 septembre : accueil et contrôles. 
Lundi 27 septembre, mardi 28, mercredi 29, vendredi 1er octobre et samedi 2: parcours côtiers, 1er départ 11h. 
Jeudi 30 septembre (journée J. Laurain, Journée des défis). 
Dimanche 3 octobre : 11h remise des prix.