Les 25 équipages de la 10e édition de la Transat AG2R LA MONDIALE présentés à Paris

Créée en 1992, la Transat AG2R LA MONDIALE a, depuis ses origines, rencontré un succès jamais démenti. Si d’une édition à l’autre, la qualité des concurrents et la richesse des joutes atlantiques n’a fait que renforcer l’adhésion du public, l’édition 2010 s’annonce comme celle de tous les superlatifs. Grands noms de la course au large, ténors du circuit Figaro-Bénéteau, anciens vainqueurs et nouveaux venus…

Ce mardi matin, les 25 équipages ont été présentés à Paris, à l’occasion d’une conférence de presse, en présence d’Yvon Breton, Directeur général délégué AG2R LA MONDIALE, Pierre Bojic, Directeur général de Pen Duick, André Fidelin, Maire de Concarneau, Jean-François Garrec, Président de la CCI de Quimper Cornouaille, Jean-Pierre Champion, Président de la Fédération Française de Voile et Henri Graveleau, Président de la Classe Figaro-Bénéteau.

Les anciens vainqueurs

Jamais autant d’anciens vainqueurs ne se sont donnés rendez-vous sur une même ligne de départ. Jean Le Cam sacré en 1994, Armel Le Cléac’h et Nicolas Troussel en 2004, Kito de Pavant en 2006, Laurent Pellecuer et Jean-Paul Mouren actuels tenants du titre après leur victoire en 2008 : ils reviennent pointer leur étrave avec la ferme intention de réaliser un doublé qui les ferait entrer dans l’histoire de la Transat AG2R LA MONDIALE.

Des duos se reforment 

      En 2002, Gildas Morvan et Bertrand de Broc avaient terminé deuxième de la transat. Dix ans après, les deux hommes forment à nouveau un duo, avec l’ambition de faire mieux à bord de Cercle Vert. Comme suite logique à l’édition 2006 marquée par une très belle troisième place, Jeanne Grégoire (Banque Populaire) a, une fois encore choisi Gérald Veniard pour marquer ses retrouvailles avec la compétition. Les frères Livory, Yannig et Erwan, 17e de la dernière édition, ont également choisi de repartir ensemble sur Garmin – One Network Energies.

Les anciens duos devenus concurrents

      Lors des précédentes éditions, ils ont été complices sur l’eau, pour cette nouvelle édition de la Transat AG2R LA MONDIALE, ils seront adversaires : Laurent Pellecuer et Jean-Paul Mouren, les tenants du titre, navigueront respectivement avec Eric Drouglazet et Paul Meilhat. Eric Péron et Miguel Danet, 3e en 2008, s’élanceront avec Gwen Riou pour le premier et Damien Cloarec pour le second. Armel Le Cleac’h et Nicolas Troussel, vainqueurs en 2004 ont choisi Fabien Delahaye et Thomas Rouxel pour équipiers.

 Les duos 100% bizuth de la Transat AG2R LA MONDIALE 

      Bernard Stamm et Gildas Mahé (Cheminées Poujoulat), Henri-Paul Schipman et Pierre Canevet (Maisons de l’Avenir – Urbatys) puis Sébastien Picault et Laurent Bourgues (Kickers) sont les trois tandems 100% bizuth de la course. En effet, ni le skipper, ni le co-skipper n’ont déjà participé à l’épreuve.

 Les duos les plus expérimentés

      Avec 13 participations à eux deux, Eric Drouglazet et Laurent Pellecuer (Luisina) forment incontestablement le tandem le plus expérimenté sur ce parcours entre la Bretagne et Saint-Barthélemy. Le tandem Morvan – De Broc (Cercle Vert) compte pour sa part 11 participations.

 Les « tourdumondistes » 

      Parmi les 50 marins au départ, sept d’entres eux ont déjà bouclé un tour du monde, en monocque 60′ ou à bord d’un maxi-multicoque : Jean Le Cam (Generali avec Nicolas Lunven), Sam Davies (Saveol avec Romain Attanasio), Armel Le Cleac’h (Brit Air avec Fabien Delahaye), Sébastien Audigane (Groupe Bel avec Kito de Pavant), Yann Eliès (Generali – Europ Assistance avec Jérémie Beyou), Bertrand de Broc (Cercle Vert avec Gildas Morvan) mais aussi Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat avec Gildas Mahé).

 Les « tout-droits-sortis » du circuit Mini

      En 2009, Bertrand Delesne (Trier c’est préserver, avec Laurent Gouezigoux), Henri-Paul Schipman (Maisons de l’Avenir – Urbatys avec Pierre Canevet), Bertrand Castelnérac (BcomBio avec Luce Molinier) mais aussi Sébastien Picault et Laurent Bourgues (Kickers) se sont illustrés avec brio sur la Transat 6.50. Ils font leur entrée sur le circuit Figaro-Bénéteau à l’occasion de la Transat AG2R LA MONDIALE.

 Les couples en mer, comme à la ville 

      Couple à la ville, Samantha Davies et Romain Attanasio à bord de Saveol puis Luce Molinier et Bertrand Castelnérac sur BcomBIO, embarquent en duo pour cette 10e édition.

 Les plus jeunes

      24 et 26 : se sont les âges de Miguel Danet et Damien Cloarec. A bord du Figaro-Bénéteau aux couleurs de Concarneau – Saint-Barthélemy, ils composent le tandem le plus jeune de cette Transat AG2R LA MONDIALE 2010. Deux autres équipages n’ont pas encore atteint la trentaine : Ronan Treussart et Yannick Le Clech (Lufthansa) puis Adrien Hardy et Stanislas Maslard (Agir Recouvrement).

 Les 100% amateurs 

      Yannig et Erwan Livory (Garmin – One Network Energies), Henri-Paul Schipman et Pierre Canevet, Sébastien Picault et Laurent Bourgues, puis Christophe Rateau et Sylvain Pontu (iSanté) sont les quatre duos 100% amateurs de la course.

 Ils ont dit :

 Yvon Breton, Directeur général délégué AG2R LA MONDIALE :

      « C’est un grand plaisir d’être ici, pour la 10ème édition de la Transat AG2R La MONDIALE. Je m’associe à Pierre Bojic et je remercie tous les autres partenaires qui nous permettent d’organiser l’édition 2010. Pourquoi AG2R La MONDIALE s’implique depuis si longtemps dans la voile ? Notre principale mission est d’assurer les personnes et, aujourd’hui, 8 millions de concitoyens nous font confiance. Avant le début de la course nous étions connus surtout dans le monde de l’entreprise. Nous avons alors décidé d’investir dans des activités sportives que le public pouvait suivre gratuitement, pour mieux nous faire connaître. C’est pour cela que nous avons choisi la voile et le cyclisme, deux sports qui, au fil des années, nous ont conféré une grande visibilité. Ce sont également les valeurs de la voile qui nous ont semblé conformes à notre image et nous ont donné envie de continuer : l’esprit d’équipe et la solidarité entre autres. Je remercie la voile qui nous a permis d’améliorer notre visibilité depuis si longtemps. Je suis prêt à parier que cette dixième édition sera un vrai feu d’artifice, qu’elle sera à la hauteur de nos espoirs et qu’elle nous amènera à prolonger notre partenariat … »

 Pierre Bojic, Directeur général de Pen Duick :

      « Sur la Transat AG2R LA MONDIALE, nous avons la chance de toujours avoir un joli plateau. Pour cette édition anniversaire, il est magnifique. Les marins qui vont courir sur d’autres bateaux et d’autres parcours, disent qu’ils aiment venir se mesurer à armes égales parce que cela remet un peu les compteurs à zéro. Et pour cause, nous savons bien que, le bateau étant le même pour tous, c’est l’homme ou la femme qui fait la différence. La Transat AG2R LA MONDIALE, c’est un peu la course de l’étalonnement, de la remise à niveau, de la formation continue en termes de transatlantiques en quelque sorte. C’est, à mon sens, ce pourquoi elle est devenue aujourd’hui une course référence dans le circuit Figaro. »