LES JOURS SE SUIVENT ET … NE SE RESSEMBLENT PAS

Contrairement à hier, le comité a pu envoyer deux courses. Au programme du jour : 8 nœuds de vent, faiblissant à 5 nœuds en milieu d’après-midi, toujours 2 nœuds de courant et des résultats très satisfaisants pour le Team Ville de Genève – Carrefour Prévention.

Dunkerque, le 28 juin 2010. Tout le monde a retenu son souffle au départ du ponton ce matin : va-t-on pouvoir régater ? A 10h30, un premier départ a pu être lancé, puis un second en début d’après-midi. Le vent a ensuite faibli, obligeant les coureurs à rentrer au port et à se préparer pour la première étape de ralliement qui partira demain, pour Calais.

« C’est sûr, çà remonte le moral ! Je crois aussi que la claque d’hier a un peu boosté tout le monde à bord ! », déclare Bruno Barbarin, co-skipper du bateau et tacticien. L’équipage genevois a mis l’accent sur la tactique aujourd’hui « Nous avons fait quelques erreurs hier, qui nous ont couté cher. Nous avons donc été très vigilants à notre position sur l’eau, aux hauts fonds, aux courants. Nous avons préparé notre journée soigneusement et tout s’est bien enchaîné », ajoute Bruno.

Leur premier départ fut très bon. Le Team Ville de Genève – Carrefour Prévention est parti dans le groupe de tête. Une telle position dans la flotte permet de bien appliquer les schémas tactiques mis en place et donc, de bien se placer. Le courant ayant de l’importance dans la stratégie, il a été essentiel d’y être plus qu’attentif. De ce fait, alors qu’elle n’était pas forcément des plus efficace, la communication à bord s’est nettement améliorée. Selon le tacticien, la concentration des équipiers sur les informations essentielles à donner a été un des points positifs de la journée. Ils termineront cette course en seconde position.
Le deuxième départ a été moins glorieux, mais le beau bord de prés qui s’en est suivi a permis d’effacer cela. Pour Bruno, la stratégie à bord pourrait être résumée par « Chi va piano, va sano e va lontano ». « Nous avons un peu attaqué durant la seconde manche, mais nous ne voulons pas être trop agressifs tout de suite. Nous préférons reprendre des places progressivement, nous positionner correctement par rapport au groupe, petit à petit. Nous avons le temps, le Tour ne fait que commencer. », explique-t-il. Ils franchirent la ligne d’arrivée de la seconde manche en sixième position générale et première en amateur.

Demain matin, à 10h30, l’équipage prendra le départ de la première étape de ralliement et rejoindra Calais. Cette étape, si courte soit-elle sur la carte (25 milles nautiques, soit une cinquantaine de kilomètres), ne sera pas si facile. 4 à 5 nœuds de vent au départ sont prévus, ainsi que 2 nœuds de courant : la journée pourrait bien être longue.

Classement général avant l’étape de ralliement pour Calais
1. Nouvelle Calédonie (Bertrand Pacé /Vincent Portugal)
2. Team SOG-SAFRAN (Julien Villion / Quentin Ponroy)
3. OMAN SAIL’S RENAISSANCE (Rob Greenhalgh)
10. Ville de Genève – Carrefour Prévention (Jérôme Clerc)

Equipage à bord
Jérôme Clerc (Barre)
Bryan Mettraux (Embraque)
Bruno Barbarin (Tactique)
Vincent Dénervaud (Grand Voile)
Loïc Fumeaux (N°1)
Alexandre Giovannini (Embraque)
Romain Meyer (Piano)