Les médaillés volent en business class

Si la partie sportive de ces ISAF Youth Worlds disputés en juillet à Istanbul a été riche en aventures, le retour en Suisse sur un vol de la Swiss a réservé une surprise de taille. Maja Siegenthaler, nouvelle championne du monde en 420 avec Linda Fahrni, raconte dans son blog SUI 53468 : « Alors que Linda et moi étions sur le point de nous asseoir sur « nos » sièges, une hôtesse de l’air s’est approchée pour nous signifier que nous pouvions tous prendre place en business class. Ensuite, lorsque le pilote a fait son annonce, nous n’en avons pas cru nos oreilles : « Je vous souhaite la bienvenue à bord… et aujourd’hui, nous avons le plaisir d’accueillir les toutes nouvelles championnes du monde, Linda Fahrni et Maja Siegenthaler, ainsi que les médaillés de bronze Alexandre Massard et Jérémy Bachelin. » C’est un sentiment fantastique que de se faire applaudir par tous les passagers d’un avion. »

Six athlètes suisses en lice
Plus de 310 jeunes navigateurs ont pris part à ces ISAF Youth Worlds du 8 au 16 juillet 2010 à Istanbul. Représentée par six athlètes, la Suisse est rentrée avec une jolie moisson. En effet, Linda Fahrni et Maja Siegenthaler du Thunersee-Yachtclub ont décroché la médaille d’or en 420. Elles se sont distinguées par une régularité admirable dans l’ensemble des sept manches [2/3/10/3/1/8/(19)] affi chant du haut de leurs 17 et 18 ans un sang-froid étonnant.

Quant à Jérémy Bachelin et Alexandre Massard du Cercle de la Voile de Vidy, ils ont été disqualifiés dans la deuxième manche (drapeau noir). En vrais battants, ils ont ensuite aligné les bons résultats en se classant, à une exception près, toujours dans les dix premiers [6/(BFD)/5/20/1/7/8]. Leurs efforts ont été récompensés avec la médaille de bronze.

Les résultats des navigateurs sur Laser Radial complètent cet excellent palmarès suisse. Fiona Testuz termine 23e des 46 concurrentes, Gaëtan van Campenhoudt qui a eu des soucis de matériel, finit 41e.

Accueil grandiose
Le retour riche en émotions des championnes du monde s’est achevé par une autre surprise. Maja Siegenthaler raconte encore dans son blog : « Une horde de fans déjantés nous attendait à l’aéroport. L’ambiance était grandiose !!! Des cloches de vache, des affiches, des bouquets de fleurs et plein de visages familiers partout qui nous ont accueillies dans la joie. Les membres du TYC nous ont souhaité la bienvenue avec un apéro. Impossible de compter le nombre de félicitations que j’ai reçues ce soir là. Je tiens à remercier toutes les personnes qui ont fait le déplacement pour nous accueillir. »