Les Red Cowboys à l’assaut de l’Indien

 

« Vous me recevez ? » Fort et clair Kito ! Plus de 7 400 milles parcourus et ce midi rien ne laissait imaginer que Kito échangeait depuis l’Océan Indien. Ni bruit de vagues, ni écho, liaison satellite parfaite, c’est dans une ambiance presque feutrée que le skipper de Groupe Bel s’adressait ce midi aux collaborateurs de Groupe Bel connectés depuis la Belgique, le Maroc et la France.

Un mois de course déjà sur cette 2ème édition de La Barcelona World Race ! Et pour fêter ça, Kito et Seb ont fait ce week-end leur entrée dans l’Océan Indien. La première porte d’Agulhas franchie, le duo fait désormais route vers les îles françaises de Crozet toujours dans le peloton des « chasseurs ». Après un week-end sous haute tension à négocier les pièges d’un Indien très formé et désordonné, c’est sous pilote automatique que Kito et Seb manient l’art des réglages de voiles dans un flux de Sud qui ne joue décidemment pas franc jeu. Groupe Bel pointe toujours à la 4ème place à moins de 730milles du leader Vitbac-Pparec 3. Il grappille quelques milles sur Estrella Damm, 3ème qui n’est plus qu’à 20 milles de son étrave. Ce lundi, de nouveau sous l’influence d’une dorsale anticyclonique, Groupe Bel progresse entre 8 et 12 nœuds et contre tout attente, c’est au près dans les petits airs que se feront les prochaines heures !

KITO DE PAVANT JOINT PAR SON EQUIPE LUNDI 31 JANVIER à 12H00 :

« Il fait plutôt bon sur le pont ! Depuis ce matin, le vent est tombé. Nous avons 5 petits nœuds et nous avançons à 8 nœuds. Cela va continuer à mollir avec des vents contraires d’Est-Sud-Est dans la journée, nous allons être au près. Nous serons ensuite au reaching pendant une semaine avec du vent de Sud assez froid. La présence d’icebergs nous impose une route assez nord, nous ne touchons donc pas les vents portants espérés et habituels dans l’Indien. Heureusement,les routages de la semaine nous font passer de toutes façons assez nord, c’est après la porte d’Amsterdam* que cela va se compliquer. Il y a toujours du jeu malgré tout car nous nous livrons une belle bagarre avec les trois bateaux espagnols (Mapfre, Estrella Damm, Renault). Finalement, avec les distances qui nous séparent, nous nous retrouvons dans des systèmes météo différents et il y a des coups à faire. Vivement que cela reparte et que l’on profite des longues glissades qui m’ont été promises ! En attendant, la fatigue s’accumule depuis un mois, nous nous sommes donnés sans compter.

MESSAGE DE SEB AUDIGANE DANS LA NUIT DU 30 AU 31 JANVIER

« Il est trois heures du matin (HF) à bord de Groupe Bel et le jour s’est levé sur l’Océan Indien depuis déjà une demi-heure, l’air est froid et sec. Un vent de Sud nous propulse au reaching vers les Iles françaises de Crozet. A bord tout est calme, Kito vient de se coucher et dort d’un sommeil profond. Encore un peu endormi, je déguste un bon chocolat chaud, un coup d’œil dehors sur les voiles et sur le cap. Tout est bien, le pilote fait son office dans ce vent enfin un peu plus stable. Les Albatros d’hier soir font la grasse mat’, la France est Championne du Monde de Hand. Ça va être une belle journée ensoleillée sur Groupe Bel. »

La playlist de la semaine de DJ O’ddighann : « Leaving Trunk » de Taj Mahal, « One Meatball » de Calvin Russel et « Susie Q » de Creedence Clearwater.

CLASSEMENT DU LUNDI 31 JANVIER A 15 HEURES (HF) :

1 – Virbac-Paprec 3 / Jean-Pierre Dick & Loick Peyron à 16 869 milles du but

2 – Mapfre / Iker Martinez & Xabi Fernandez à 589 milles du leader

3 – Estrella Damm / Alex Pella & Pepe Ribes à 706 milles du but

4 – Groupe Bel / Kito de Pavant & Seb Audigane à 727 milles

5 – Renault / Pachi Rivero & Antonio Piris à 874 milles

6 – Mirabaud / Dominique Wavre & Michèle Parret à 1232 milles

7 – Neutrogena / Boris Herrmann & Ryan Breymaier à 1321 milles

La Barcelona World Race en bref

Tour du monde en double et sans escale à bord de monocoques de 60 pieds IMOCA

Départ le 31 décembre de Barcelone à 13h00

Deuxième édition de cette épreuve organisée par la FNOB

(Fundació per la Navegació Oceànica Barcelona)

Parcours : 25 000 milles (46 300 kilom&egrav e;tres), passage entre les deux îles de la Nouvelle-Zélande

14 tandems inscrits : 28 marins, 7 nationalités, 3 femmes

Site du team Bel : www.sharingsmilestour.com

Site officiel de la course : www.barcelonaworldrace.org

Le groupe Bel est l’un des leaders mondiaux des fromages de marque

Son portefeuille de produits différenciés et d’envergure internationale tels que La Vache qui rit®, Kiri®, Mini Babybel®, Leerdammer® ou Boursin®, ainsi qu’une vingtaine d’autres marques locales, lui ont permis de réaliser en 2009 un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros. Près de 11 500 collaborateurs répartis dans une trentaine de filiales dans le monde contribuent aux succès du Groupe. Ses produits sont élaborés dans 25 sites de production et distribués dans environ 120 pays.

L’opération « Coups de pouce ! »

Depuis juin 2007, plus de 7 500 empreintes de pouce sur les 11 500 collaborateurs que compte le Groupe dans le monde ont été récoltées dans 25 pays et apposées sur le mât du monocoque 60 pieds en signe de soutien au skipper. Et ce n’est pas terminé, le compteur tourne toujours.