Les TP ont la côte, les GP font la manche

Au programme ce vendredi pour les TP 52 Series : la course côtière. Les dix équipages pour l’instant dominés par Quantum s’apprêtent à disputer ce magnifique parcours de 39 milles le long des Calanques, qui les emmènera jusqu’à Cassis. En 2009, c’est d’ailleurs l’équipage américain qui avait remporté la mise…

Aujourd’hui à Marseille, le vent d’ouest est au rendez-vous avec plus de 20 nœuds prévus cet après-midi sur le plan d’eau. Le parcours côtier que les 10 TP52 s’apprêtent à disputer dès 13 heures devrait donc être tout aussi spectaculaire que l’année dernière !
Les grands monocoques s’élanceront en rade sud, iront virer une bouée de dégagement avant de faire le tour des îles Frioul. Puis, ce sera cap au sud-est, avec l’Ile Riou à laisser à bâbord, en direction la bouée Cassidaigne, une tourelle qui marque un danger isolé (présence de cailloux avec des remontées de fond entre 2 et 5 mètres) au large de Cassis.

Si le vent est au rendez-vous, les équipages s’enfonceront dans la baie de Cassis pour contourner une marque avant de repartir au près vers la ligne d’arrivée.
Ce parcours de 39 milles (coefficient 1,5) est aussi riche qu’intéressant.

Toutes allures sont au programme et stratégiquement, il faudra parfois faire des choix entre le large où le vent a la réputation d’être plus régulier, et la côte, qui peut offrir quelques belles accélérations. Le choix de la garde robe et la configuration des voiles seront déterminants. Spectacle garanti au pied des calanques et au détour des îles essaimées sous le cap Croisette.

Les cinq GP42 resteront quant à eux cantonnés en rade Sud pour trois parcours banane au menu.