Marémotrice : art polaire

Texte :

L’association romande Marémotrice organise des résidences d’artiste dans le Sptizberg à bord de son vieux, mais néanmoins robuste et performant, Open 50 en aluminium. Laurine Landry, une jeune artiste formée à la Haute École d’Art et de Design de Genève, s’intéresse à l’occupation de l’espace et en particulier au sein des bateaux. Après avoir brillamment transformé une coque surannée du port des Eaux-Vives en atelier flottant, elle sera de l’expédition. Pour concrétiser leurs projets créatifs, les artistes ont besoin de soutien et de sponsors.

Plus d’informations sur le site maremotrice.ch.