Mirabaud et la voile

Une politique de sponsoring et de mécénat originale
En communiquant et s’associant à des initiatives véhiculant une image de professionnalisme, d’éthique et de performance, Mirabaud accompagne le développement et l’implantation de sa marque aux nivaux local et international.

Mirabaud s’est ainsi engagé depuis plusieurs années dans une politique de sponsoring et de mécénat originale, à la rencontre de femmes et d’hommes exceptionnels :que ce soit dans le domaine de la peinture (collection d’œuvres du peintre genevois Pierre-Louis De la Rive (1753-1817), de l’aventure de l’extrême (Mike Horn) ou encore dans le domaine de la musique classique. Mirabaud apporte son soutien aux projets suivants dans le domaine de la voile :

Le Bol d’Or Mirabaud
Organisé par la Société Nautique de Genève, le Bol d’Or Mirabaud est la plus grande régate d’Europe en bassin fermé. Disputée pour la première fois le 18 juillet 1939 avec 26 concurrents, cette régate rassemble aujourd’hui près de 600 voiliers, soit environ 2’500 équipiers. Le Bol d’Or Mirabaud se dispute chaque année, le deuxième week-end du mois de juin. Le parcours consiste en un aller-retour Genève-Le Bouveret-Genève. Il est long de 66,5 milles, soit 123 kilomètres. Le vainqueur de l’épreuve en temps réel remporte le challenge Bol d’Or Mirabaud. Ce dernier est remis en jeu chaque année, mais un équipage qui parvient à le remporter trois fois en cinq ans pourra le conserver. Le trophée Bol de Vermeil récompense quant à lui le premier monocoque. Le Bol d’Or Mirabaud s’est forgé une fabuleuse réputation au fil des ans, devenant même l’une des grandes Classiques du calendrier international. Les plus grands marins y ont participé et s’y sont imposé, parmi lesquels Loïck Peyron, Ernesto Bertarelli, Alain Gautier, Russell Coutts, Philippe Durr, Eric Tabarly, Dennis Conner et bien d’autres.

 

Le Mirabaud LX est un voilier expérimental unique au monde, né de la vision et de l’expérience du navigateur et ingénieur Thomas Jundt. Destiné à voler sur ses hydrofoils, le Mirabaud LX est le premier voilier capable de naviguer sans coque, même si un minimum de flottabilité demeure nécessaire pour décoller et naviguer dans le petit temps. Réalisé sur une structure porteuse tubulaire en fibre de carbone, ce bateau est un véritable trésor d’ingénierie. Chaque élément du voilier a été spécifiquement optimisé, dans l’optique d’alléger au maximum l’embarcation et de lui permettre de s’élever au dessus de l’eau le plus vite possible. Véritable défi technologique, le Mirabaud LX a remporté la régate Genève-Rolle-Genève dans la catégorie des monocoques en 2009. Un formidable exploit, reconnu et salué au niveau international.

 

Le Trophée Mirabaud
Le Trophée Mirabaud est le championnat annuel de la catégorie des voiliers monotypes «Surprises». Réunissant une cinquantaine d’embarcations, ce championnat annuel par points se déroule sur un total de sept régates sur le lac Léman.

Voile olympique :les Yngling Girls
L’équipe féminine Mirabaud de voile olympique, composée de Sarah Ayton, Sarah Webb et Pippa Wilson, a remporté la médaille d’or aux Jeux Olympiques de Pékin. Les ‘Mirabaud Girls’, qui couraient dans la catégorie des Yngling (voiliers lestés féminins), régataient sous les couleurs de la Grande-Bretagne.