Nacra 15 : le futur support chéri des petits suisses ?

Texte :

La série Nacra 15 prend son envol en Suisse avec un premier championnat de classe réussi, les Régates Royales de Cannes ont couronné un équipage suisse en 5.5 m JI, et la Blu26 Cup a clôturé sa saison le week-end dernier sur le lac du Zurich.

Les premiers champions de classe suisses de Nacra 15 ne sont autres qu’Arnaud Grange et sa coéquipière Marie van der Klink. Déjà habitués à naviguer ensemble depuis plus d’un an au niveau international, la paire s’est logiquement placée en tête de la flotte de 17 Nacra 15 présents. C’est sur cette bonne note qu’Arnaud et Marie ont décollé ce lundi avec la délégation nationale pour participer aux Jeux olympiques de la Jeunesse qui débuteront samedi à Buenos Aires. Le Nacra 15 est donc promis à un bel avenir, et le nombre de pratiquants devrait croître significativement dans les années à venir. Le support est en effet largement promu dans le cadre d’une initiative lancée conjointement par Nicolas Grange et Ernesto Bertarelli. En moins de six mois, la flotte est passée de 4 à 18 bateaux, et devrait atteindre entre 25 et 30 unités l’an prochain. L’objectif est de nouer des partenariats avec les clubs en les aidant à acquérir les supports en échange de leur investissement dans la classe et d’un coaching dédié afin de développer le multicoque Juniors. On devrait ainsi voir naître au printemps prochain un circuit de huit étapes, dont cinq sur le Léman et trois sur d’autres lacs suisses.

dernier-paragrapheDu côté du golf de la Napoule, à Cannes, les Régates Royales de Cannes n’ont pas connu des conditions très favorables pour leur 40e anniversaire. Au final, les 200 bateaux présents ont assez peu navigué avec deux jours de régate annulés sur la semaine. Un équipage suisse est tout de même sorti du lot, et c’est Otto de Bent Christian Wilhelmsen qui s’est imposé en 5.5 m JI.

Pour finir, la saison qui marquait le 10e anniversaire du Blu26 est arrivée à son terme le week-end dernier sur le lac du Zurich. Après 4 rendez-vous déjà courus, plusieurs équipages pouvaient prétendre à la victoire finale. C’est le team Hazel sous la houlette de son skipper Michel Klötzli qui a raflé la victoire d’étape et par la même occasion le général. Après 10 ans d’existence, la classe démontre une belle vivacité et devrait revenir avec un programme chargé l’an prochain. Affaire à suivre.