Les News du Tour de Belle-Ile

Si certains d’entre vous ont déjà repris le chemin des pontons, d’autres, voyant le printemps arriver, commencent à avoir la manivelle de winch qui les chatouille.

Entrez dans la danse

Si vous faites partie de ces impatients, pourquoi ne rejoindriez-vous pas les 159 voiliers déjà inscrits au 4ème Tour de Belle-Ile ?

Bien qu’ayant des motivations diverses et variées (l’un tentant de gagner dans sa catégorie, l’autre préférant imaginer une belle journée en famille) vous prendrez tous du plaisir à participer à cette épreuve et à vous élancer sur l’unique ligne de départ mouillée en milieu de Baie de Quiberon.

Du plaisir d’accord mais du sport quand même. C’est la philosophie de certains qui ne viennent pas pour pêcher à la traîne, à l’instar d’Yves Le Blevec, vainqueur 2010 et détenteur du record de l’épreuve (3h24min52sec), qui sera de nouveau présent sur son Multi50 remis à flot, Actual. Un autre trimaran de 50 pieds l’accompagnera, Maitre Jacques, skippé par Loic Fequet. Ces deux là rejoignent Prince de Bretagne de Lionel Lemonchois : à n’en pas douter une belle bataille en perspective !

Celui qui ne souhaite probablement pas devenir le Poulidor du Tour de Belle-Ile (2ème en 2009 et 2010), le trimaran lémanique My Way, prendra également part à la fête. Pas de doute qu’il fera un sérieux outsider à la victoire dans le cas d’un temps de demoiselles !

La corde sensible

Le Yacht Club de La Trinité recherche des bénévoles dans le cadre de la manifestation notamment afin d’encadrer l’opération appel d’air (participation d’enfants hospitalisés au Tour de Belle-Ile). Les besoins et profils recherchés sont divers. Si vous êtes motivé, merci de nous contacter.

Partenaires particuliers

L’organisation est fière d’accueillir au sein des Partenaires Médias le bimestriel Maison Coté Ouest, magazine déco qu’on ne présente plus, et le magazine hebdomadaire bien connu aussi L’Express. Ces deux titres participeront au plan média et à la remise des prix du Tour de Belle-Ile.

Y a d’la rumba dans l’air

Vous êtes beaucoup à vous manifester quand au programme terrestre de l’événement. Ceux qui connaissent déjà ne seront pas perdus et ceux qui découvrent le Tour seront – on l’espère – agréablement surpris !

Nous vous communiquerons très bientôt le programme complet du Tour de Belle-Ile 2011. Sachez néanmoins que les très attendus apéritifs et dîner des équipages et leur ambiance (presque) légendaire seront reconduits ! Il faudra être réactif car cette année encore le nombre de places sera limité. Rien ne vous empêchera toutefois de profiter de l’ambiance festive et de boire un verre au bar du Tour de Belle-Ile tenu par nos camarades du Carré.

A très bientôt sur l’eau… et à terre

 

L’équipe du Tour de Belle-Ile

News

CHAMPIONNAT SUISSE DES 470 À STECKBORN

Brauchli/Hausser

brûlent la politesse à la «vieille garde» Ça sentait le record: 33 équipages ont accepté l’invitation de l’YC Schaffhausen pour se disputer, fin septembre sur le lac Inférieur de Constance, médailles et honneurs nationaux dans la série olympique des 470. Le vent ne se montrant pas très généreux pendant les quatre journées de régate, les concurrents ont dû se contenter de six manches courues sous 5 à 8 nœuds. Une situation qui n’a pas entamé la bonne humeur des spectateurs et des régatiers qui ont profité de l’excellent travail du comité de course et des animations organisées à terre. Sur l’eau, le suspense était au rendez-vous tant le niveau était homo- gène. Si Brauchli/Hausser (SC Enge/CN Versoix), les tenants du titre fraîchement rentrés de Turquie, ont une nouvelle fois trusté la plus haute marche du podium, la «vieille garde» de l’élite suisse des 470 leur a opposé une résistance farouche. Un petit point les séparait de Lukas Erni et Christian Sprecher qui occupaient le 2e rang avec un total de 14 points. Sur la troisième marche du podium, on trouvait Eric Monnin et Simon Brügger avec 15 points. Meilleur équipage féminin avec 17 points au compteur, Stéphanie et Romy Hasler de la SN Rolle suivaient de près.

Texte ) Raoul Rudin

 

CHAMPIONNAT SUISSE DE TEMPEST À BIENNE

De l’or pour Christen/Christen

Le lac de Bienne est connu pour ses caprices. Fidèle à sa réputation, il a donné du fil à retordre aux équipages qui avaient fait le déplacement pour disputer le championnat suisse de Tempest mi-septembre. Malgré un bulletin météo tout sauf réjouissant et des prévisions de vent d’ouest autour de 2 à 3 Beaufort, les concurrents se sont élancés à l’heure pré- vue pour la première manche. Il va sans dire que la gestion des vents descendants des pentes du Jura caractéristiques du plan d’eau demande une certaine expérience que ne possèdent pas tous les équipages. Ré- sultat : la flotte composée de 17 Tempest s’est divisée en deux avec un petit groupe de tête d’une part suivi par le gros du peloton d’autre part. Après huit courses, la première barreuse de l’histoire du championnat suisse a pu fêter une victoire bien méritée. Cornelia Christen du Thuner YC naviguant avec son mari qui n’est autre que le secrétaire général de Swiss Sailing, Ruedi Christen, a fait un sans-faute pour remporter le titre avec une avance confortable sur Suter/Hochuli du SC Hallwil au 2e rang et Fels/Naef de l’YC Arbon au 3e rang.
Tous les résultats sur www.ycb.ch

 

CHAMPIONNAT SUISSE DES DOLPHIN 81 À GRANDSON

Les favoris d’Oberhofen battus par le président de la série

Le premier championnat suisse officiel des Dolphin 81 fut organisé en 2003. Depuis, quelques-uns des meilleurs navigateurs suisses s’affron- tent chaque année pour le titre. Parmi les favoris, on retrouve régulière- ment les équipages du RC Oberhofen et on ne compte plus les fois où le titre a été apparenté à une «affaire de famille». Cette année, sur le lac de Neuchâtel, les choses ont pourtant changé. Auteur d’un faux départ dans la première manche dans des conditions musclées, le grand favori Matthias Renker a particulièrement mal négo- cié son début de championnat. Tout comme son camarade de club et tenant du titre, Stefan Seger, qui avait du mal à trouver ses marques. Tom Studer du Cercle de Voile de Neuchâtel et son équipage ne se sont pas faits prier pour prendre la tête à l’issue de cette première journée et la conserver jusqu’au bout grâce à une régularité sans faille. Si Matthias Renker et le multiple champion Stefan Seger ont effectué une remontée spectaculaire par la suite, ils n’ont plus réussi à détrôner le président de la série pour se classer deuxième et troisième. Petite consolation pour les 23 autres équi- pages: le vent était au rendez-vous pendant toute la durée du championnat!
Tous les résultats sur www.dolphin81.com