News d’Artémis sur la Transat Jacques Vabre 2009

Et bien, aujourd’hui fut une journée bien difficile !

J’aurais dû m’en douter lorsque j’ai trouvé une BANANE dans le petit déjeuner de Sidney, alors que je préparais notre repas du matin : porridge pour moi et une espèce de chose lyophilisée pour Sid…

Comme certains le savent, je suis superstitieux en ce qui concerne les bananes à bord. Dans les bateaux sur lesquels je navigue, elles sont totalement interdites sous n’importe quelle forme (même une banane Haribo ou une banane planquée dans un gâteau). Je ne suis pas vraiment certain de l’origine de cette superstition, mais je peux confirmer que chaque fois qu’il m’est arrivé malheur, j’ai trouvé une banane sournoisement dissimulée quelque part…Donc voilà ce qui explique notre malchance, notre matériel cassé et nos stupides erreurs de tactique ! Bref, poursuivons l’histoire de cette journée. Par la suite, j’ai empoisonné Sidney. Il a avalé son petit déjeuner, qui apparemment contenait du parmesan, ce qui n’était pas l’arôme écrit sur le paquet (quelque chose comme « Muesli aux fruits » je crois). Le problème c’est que je ne l’ai pas fait exprès, j’ai même suspecté que quelque chose n’allait pas et je l’ai prévenu avant de le servir. Mais Sidney est l’un de ces « guerriers » sans peur qui avalent n’importe quoi (des crevettes non décortiquées, des trognons de pommes, des enfants, etc. etc.) et il a donc mangé son petit déjeuner : parmesan et compagnie… beurk ! On attend les effets…

Le pire est donc à venir. Alors que nous finissions de déjeuner, l’Artémis s’est arrêté sous une énorme masse de gros nuages noirs. Et nous avons déventé. Lorsque le vent est revenu, il soufflait totalement à l’opposé de ce qu’on avait prévu. Nous avons passé une journée harassante, ballottés sous les nuages et leurs pièges sans vent, tout en sachant que chaque heure que nous passions immobiles équivalait à 10 miles de perdus pour rattraper les gars en tête. AAAaaaaarrrgghhhh !!!!

Aujourd’hui, ENFIN, nous sommes sortis de cet amas de vilains cumulo-nimbus et nous revenons à toute allure. Passons aux bonnes nouvelles : je vais BIEN. Ça fait plaisir de naviguer dans des eaux chaudes où une douche à l’eau de mer rafraîchit, mais ne vous glace pas de la tête aux pieds ! Et pouvoir enfin naviguer en short et T-shirt, youpi ! Sam Davies et Sidney Gavignet sont 10ème au classement de 11h à 835,1 miles des leaders Marc Guillemot et Charles Caudrelier sur Safran

 

Nouveau partenariat Orange pour Sam Davies

Pour accompagner son programme citoyen et social dans le sport, Orange s’est entouré de personnalités d’exception. C’est pourquoi, dans le cadre de son partenariat avec la Fédération Française de Voile, Orange a choisi Samantha Davies, personnalité exemplaire, en tant qu’ambassadrice de la marque, pour relayer les actions citoyennes d’Orange menées sur le territoire de la voile.

lire aussi l’article sur la visite de Sam Davies à la Société Nautique de Genève sur www.skippers.ch/news/index.php?news=270&page=1