News — Mercato soft

Texte :

Si les D35 ont pu vivre de nombreux transferts d’équipiers certaines années, le mercato hivernal a été assez modéré cet hiver, la plupart des équipes ayant fait le choix de la continuité, plutôt que du grand chambardement.

Au niveau bateau, on note le départ de Team Tilt et de Ladycat powered by Spindrift racing. Trop occupé sur la Youth America’s Cup pour s’investir correctement, Tilt n’a pas souhaité poursuivre. Du coup, le SUI 5 (Tilt) a été vendu et passe aux mains de Lloyd Thornburg, son nouveau propriétaire britannique qui possède déjà le MOD 70 n°3, baptisé Phaedo3. Son D35 portera donc le nom de Phaedo2 et sera skippé par Brian Thompson, vainqueur notamment de la Volvo Ocean Race et du Trophée Jules Verne. Thompson a également terminé le Vendée Globe 2009 en cinquième position.

Rio 2016 Olympic GamesLe reste de la flotte ne change pas et les équipes 2016 sont de retour pour tenter d’améliorer leur score. Ainsi, Alinghi aborde la saison avec de fermes intentions de gagner le Trophée. L’équipage reste dans la même configuration, avec Ernesto Bertarelli à la barre et Arnaud Psarofaghis à la grand-voile. Swisscom, quatrième l’an dernier remplace Alexis Littoz par Jérémy Bachelin. Fred Moreau (ex Spindrift) sera également présent ponctuellement, pendant les absences de Jérémy à la Youth America’s Cup. Mobimo fait également appel à un renfort avec le figariste Corentin Horeau qui rejoint l’équipe de Christian Wahl. Guillaume Béranger, occupé sur d’autres projets, reste toutefois membre de l’équipe et sera présent en soutien pour faire profiter de son expérience. Ylliam – Comptoir Immobilier qui a vu l’arrivée du Tahitien Theva Plichart pour la deuxième partie de saison 2016 poursuit sur la même configuration. Realteam accueille quant à lui Nathalie Brugger, huitième aux JO de Rio en Nacra 17. Lucien Cujean, qui a également participé aux JO sera aussi à bord. Okalys de Nicolas Grange a pour sa part fait appel au brillant Billy Besson, vice-champion du monde de Classe C, quadruple champion du monde de Nacra 17, et sixième à Rio. Alexis Littoz, transfert de Swisscom le rejoint aussi. Nicolas Grange, qui compte bien placer son bateau sur le podium, confiera également la barre à son fils Arnaud lors de grandes courses. Une manière d’anticiper la suite d’Okalys, qui va s’orienter vers un projet favorisant l’émergence de jeunes talents.

Olympic test eventRacing Django garde finalement son équipage 2016. De l’avis d’Yvan Ravussin et malgré le résultat décevant, un changement de personnes n’amènerait rien en termes de performance. « Les compétences sont là, et individuellement, nous avons une super équipe, explique le Morgiens. Ce qui nous fait défaut, ce sont les heures d’entraînement, et nous comptons bien y remédier pour cette saison. »