Nils Palmieri et son équipe grands vainqueurs

Texte :

Le suspens était à son paroxysme lors du Grand Prix Petercam, le dernier acte de la saison des Ventilo M2 qui a eu lieu au large du Yacht Club de Genève les 3 et 4 octobre derniers. À rebours de son excellente première partie de saison, Team Seven s’incline tandis que TeamWork s’impose sans trembler, malgré la pression. 

L’enjeu était de taille puisque cet événement de clôture comptait double pour le classement général et seulement un petit point séparait Team Seven de TeamWork. Les prévisions météo étaient pessimistes à la veille de la dixième et dernière étape du TeamWork M2 Speed Tour. C’était sans compter sur la petite bise qui s’est levée à point nommé le samedi après-midi et a permis de courir cinq belles manches. C’est d’abord Petercam qui a remporté devant son public la première régate du Grand Prix et enregistre une des meilleures performances de sa saison en terminant 2e. Mais c’est surtout TeamWork qui a largement dominé les débats en s’imposant par trois fois. Cette performance a propulsé l’équipage de Nils Palmieri sur la première marche du podium reléguant les anciens leaders, Team Seven, à la seconde place. « Je suis vraiment heureux de cette victoire, la bataille avec les favoris de Team Seven était intense ; nous savions que tout le championnat se jouerait ici, il fallait gagner ce dernier Grand Prix, c’est une belle récompense pour le travail fourni par toute l’équipe, et pour notre sponsor TeamWork », déclarait Nils Palmieri une fois sur la terre ferme. Lui qui effectuait sa première saison à bord d’un multicoque peut être ravi car la première moitié du circuit était largement placée sous la domination de Team Seven. Christophe Peclard, le skipper de l’équipe déchue, est évidemment déçu mais pas abattu : « Nous avons manqué de réussite ce week-end, et avons fait des mauvais choix », avant de poursuivre avec fair-play : « Nous sommes ravis de notre saison, c’était très intéressant de nous battre toute l’année avec TeamWork. » Pour la 3e place, Patrimonium a réussi à contenir les attaques de GSMN Genolier et conserve ainsi le bronze après une belle fin de saison.

Le programme de l’année prochaine est d’ores et déjà en discussion et la société TeamWork a confirmé le renouvellement de son soutien au circuit. Philipe Rey-Gorrez, PDG de TeamWork et Yvan Ducrot, Président du M2 Speed Tour, ont d’ailleurs annoncé leur intention de rapatrier deux M2 de Chine, pour l’heure propriété de China Team qui les avait acquis dans le cadre de sa préparation de la 34e Coupe de l’America. Le signe que de nouvelles équipes ne devraient pas tarder à faire leur apparition ? A suivre…