Nouvelles régates annoncées pour le Louis Vuitton Trophy

Paris, 18 décembre 2009, La World Sailing Teams Association (WSTA) et Louis Vuitton ont annoncé aujourd’hui les dates des nouvelles régates Louis Vuitton Trophy qui se dérouleront en 2010 et début 2011. Ces événements de portée internationale feront suite au Louis Vuitton Trophy qui s’est déroulé avec succès le mois dernier à Nice.

Le Louis Vuitton Trophy est une compétition de match-racing sur des voiliers Class America de 25 mètres, qui requièrent un équipage de 17 régatiers. Le concept de la course implique que la ville portuaire où elle a lieu, quelles que soient ses références en matière de voile, se transforme pendant deux semaines en capitale de la voile professionnelle, avec toutes les activités et l’effervescence que cela entraîne, sur terre comme sur mer.

Le concept du Louis Vuitton Trophy a été inspiré par la formidable réussite des Louis Vuitton Pacific Series organisées en février dernier à Auckland, Nouvelle Zélande.

Le calendrier des quatre prochains événements couvre quatre régions du globe différentes :

Louis Vuitton Trophy Auckland, du 9 au 21 mars 2010
Louis Vuitton Trophy La Maddalena
, Sardaigne, du 22 mai au 6 juin 2010
Louis Vuitton Trophy Moyen Orient, du 13 au 28 novembre 2010
Louis Vuitton Trophy Hong Kong, du 9 au 24 janvier 2011 (date à confirmer)

* L’identité du lieu au Moyen Orient sera connue le 15 janvier 2010

Selon Paul Cayard, président récemment élu de la WSTA : « Le Louis Vuitton Trophy gagne en puissance depuis le succès des régates d’Auckland et de Nice en 2009. Je suis convaincu que 2010 sera une meilleure année encore pour nos équipes, leurs équipages et leurs supporters. »

Outre le fait qu’elles représentent pour les équipes un moyen rentable de concourir sur des bateaux de dimension impressionnante sous les yeux du public, les régates Louis Vuitton Trophy constituent également l’un des investissements les plus intéressants en termes de médias et de marketing dans le monde de la voile actuel.

Cette solution innovante et à bas coût, qui permet une diffusion en direct à la télévision ou sur internet, avec les commentaires en direct des experts présents à bord des bateaux du Louis Vuitton Trophy Nice en novembre dernier, permet aux spectateurs, aux invités et aux amoureux de la voile du monde entier d’assister aux courses en direct, de façon virtuelle et réelle.

L’utilisation des Class America des deux dernières America’s Cups, aujourd’hui éparpillés à travers le monde, permet aux bateaux de l’America’s Cup de rester dans la région où ils se trouvent, sans avoir besoin de faire constamment voyager les équipements. Seuls les équipages se déplacent, ce qui optimise les coûts et facilite l’organisation des événements.

Le Louis Vuitton Trophy Auckland ramènera ainsi quelques unes des meilleures équipes au « Pays des Kiwis » : le président de l’Emirates Team New Zealand, Grant Dalton, salue le retour de Louis Vuitton à Auckland.

« Nous avons testé le concept en février dernier. Son succès a dépassé de loin toutes les attentes. »

« Le Louis Vuitton Trophy s’est révélé une expérience viable et de haut niveau. C’est bon pour les équipes, bon pour le sport, bon pour les villes d’accueil, et nous donnons aux fans de quoi satisfaire leur goût du spectacle. »

Le calibre des équipes en compétition est sans commune mesure. Les régatiers sont pour la plupart champions du monde, médaillés olympiques, navigateurs de la course autour du monde ou anciens de l’America’s Cup. Toutes les équipes qui ont concouru à Nice avaient une expérience de l’America’s Cup, ou l’ambition d’y participer dans le futur. Emirates Team New Zealand a été Challenger et Defender dans le passé, BMW ORACLE Racing (USA) est actuellement Challenger of Record, tandis que les autres syndicats comme Azzurra (Italie), Mascalzone Latino (Italie), TEAMORIGIN (Grande-Bretagne), Synergy (Russie), All4One (France/Allemagne), Aleph Sailing Team précédemment connue sous le nom de Team French Spirit (France), Artemis (Suède) ont tous des plans pour le futur.

Le Louis Vuitton Trophy leur offre l’occasion de concourir au plus haut niveau sur des bateaux similaires, le facteur déterminant revenant au seul talent de l’équipe. Le coût pour les équipes correspond à une fraction du budget d’une America’s Cup ou d’une campagne « offshore », argument qui a déjà incité nombre de nouvelles équipes à tenter l’expérience à ce niveau de compétition.

Yves Carcelle, Président de Louis Vuitton, est heureux d’être associé à l’événement : « Il y a quelques semaines, Nice a une nouvelle fois prouvé la viabilité du concept, qui s’accorde parfaitement à nos préoccupations du moment : facile, amical, accessible et écologique. C’est une excellente façon de ramener les meilleures équipes sur l’eau. »

Louis Vuitton en quelques mots
Leader mondial de luxe, Louis Vuitton symbolise l’art de voyager avec style depuis 1854. Depuis 1987, Louis Vuitton fait partie du conglomérat français L.V.M.H. / Moët Hennessy – Louis Vuitton, premier groupe mondial de luxe dirigé par Bernard Arnault. Depuis 1997, avec l’arrivée du créateur Marc Jacobs, la Maison a ouvert son territoire au prêt-à-porter féminin et masculin, souliers, montres et joaillerie, lunettes, adjoignant à son savoir-faire artisanal l’intuition et l’innovation pour offrir un art de vivre complet. Aujourd’hui, Louis Vuitton dispose d’un réseau mondial de 436 magasins.

A propos de la World Sailing Team Association
La World Sailing Team Association (WSTA) a été fondée en 2009 par un groupe d’équipes de voile professionnelles afin de développer un circuit régulier regroupant des compétitions de haut niveau. La WSTA appartient conjointement à ses actionnaires majoritaires et représente les intérêts des équipes pour un format de compétition équitable et relevé. La WSTA est co-organisateur des Louis Vuitton World Series avec Louis Vuitton, partenaire titre des World Series.