ON PREND LES MEMES ET ON RECOMMENCE

2.7.2010

 – Plus de 24h ont été nécessaire pour rallier Calais à Dieppe… cette seconde étape a été rythmée par des variations de vent importantes, des courants de face trop fort obligeant à mettre l’ancre en pleine course et une moitié de flotte forcée d’abandonner, faute de vent…. Longue étape pour les coureurs du Tour de France à la Voile…

Pour la seconde fois, le Team Ville de Genève – Carrefour Prévention remporte l’étape de ralliement en catégorie amateur. Pendant plus de 24h, il a fallu être patient, ingénieux et peut -être même chanceux, d’après le skipper, Jérôme Clerc. Retour sur une course qui remonte le moral des troupes, après une journée de parcours banane difficile à Calais.

Dieppe, le 2 juillet 2010

Lorsqu’on demande à Jérôme Clerc, skipper du bateau genevois, quel mot pourrait qualifier cette étape, il répond « Long ! ». Il ajoute « Il a fallu être patient car nous avons attendu de longues heures sur l’eau, que le vent monte, que le courant baisse…. Mais c’était une superbe course ! La navigation préparée par Denis Girardet était excellente, ses choix ont été les bons, il a su nous les imposer quand il fallait et j’en suis très content».

Peu de temps après le départ, la flotte a du mouiller, le courant de face étant trop fort. L’attente a duré 4h …. Le Farr30 Ville de Genève – Carrefour Prévention est ensuite reparti et a joué les poles positions tout au long de la course. L’équipage a pu, dès le relevage de l’ancre, envoyer le spi et creuser l’écart avec les concurrents. Devant eux, Courrier Dunkerque et CSC – HEC Ecole Navale ont fait office de lièvres. Concernant la suite de la course, l’équipage s’accorde : ce fut une belle nuit. Ils ont bien avancé, creusant toujours plus l’écart avec le reste de la flotte et chassant toujours les deux bateaux devant. Arrivés au large de Fécamp dans la matinée, le vent est toujours avec eux et la chasse continue. « On a été chanceux dès le départ : nous avons touché du vent avant les autres, ce qui nous a permis, ainsi que Courrier Dunkerque et CSC-HEC de creuser l’écart sur le reste de la flotte. Au passage de la bouée à Fécamp, nouveau coup de chance : la bascule de courant a eu lieu alors que nous passions la bouée et rentrions sur Dieppe : nous avons donc gardé un moment le courant en notre faveur et il nous a porté dans le bon sens », explique Alexandre Giovannini, piano à bord. Cela n’a malheureusement pas suffi : comme souvent depuis le début de ce Tour, Eole n’en a fait qu’à sa tête : les genevois doivent alors gérer la baisse de vent et traquent les risées pour avancer. Le courant n’est pas non plus avec les coureurs : il leur faut de nouveau jeter l’ancre pour ne pas reculer et attendre….. Attendre que le comité de course ferme la ligne d’arrivée à 17h50 sans qu’aucun des 28 concurrents n’ait eu le temps de la franchir.

La ligne ayant été fermée, le classement sera fait en fonction de l’ordre de passage à la bouée de Fécamp. Demain, plusieurs parcours banane sont prévus au large de Dieppe. Plusieurs membres du Team sont arrivés en renfort dans la journée : Loïc Forestier, Nils Palmieri et Cédric Schmidt viennent prêter main forte et relayer leurs co-équipiers, permettant ainsi de préparer au mieux l’étape Dieppe / Pléneuf-Val-André qui partira dimanche, à 17h.

Classement pour l’étape Calais / Dieppe
1. Courrier Dunkerque (Daniel Souben)
2. CSC – HEC Ecole Navale (Hervé Gautier)
3. Ville de Genève – Carrefour Prévention (Jérôme Clerc / Bruno Barbarin)

A bord pour cette étape :
Jérôme Clerc (Grand Voile)
Bryan Mettraux (Embraque)
Bruno Barbarin (Barre)
Vincent Dénervaud (Embraque)
Denis Girardet (Navigateur)
Loïc Fumeaux (N°1)
Alexandre Giovannini (Piano)