Optimist Team Race Swiss Championship : Oberhofen Champion de Suisse

Texte :

Photos | Uli Kaiser

Six équipages suisses et deux venus de l’étranger ont bataillé ferme sur le lac d’Aegeri (ZG) pour le titre de Champion de Suisse de team race. Finalement, la victoire a souri au Regattaverein Oberhofen qui s’est imposé de justesse devant les navigateurs italiens de Trieste.

Le championnat de Suisse de team race sur Optimist a lieu tous les deux ans. Swiss Optimist entend ainsi contrebalancer l’individualisme prédominant dans la voile. Dans cette épreuve inspirée du match race, deux équipages formés chacun de quatre bateaux s’affrontent. Contrairement aux régates classiques, le vainqueur n’est pas forcément l’équipage du bateau le plus rapide puisque le classement de tout l’équipage est pris en compte. La clé du succès réside donc dans le jeu d’équipe. Usant et rusant d’une tactique spécifique, les navigateurs protègent leurs partenaires et se jouent des adversaires.

Teamgeist-1

Cette année, l’organisation a été confiée au Segelclub Aegeri. Les conditions idéales ont permis de mettre deux Round Robin sous toit. À l’issue de ces qualifications, quatre équipages sont sortis du lot : le Segelclub Cham, le Regattaverein Oberhofen et les deux teams étrangers qui avaient fait le déplacement depuis l’Italie et l’Allemagne. Courues selon le format « Best of five », les demi-finales ont réservé des sorts différents aux Suisses. Dans la première, l’équipage de l’Oberland bernois a battu de justesse les Allemands de Potsdam. Dans la seconde, le Segelclub Cham s’est incliné contre le Yacht Club Adriaco de Trieste. Pleine de suspense, la lutte pour le titre s’est soldée par la victoire du RV Oberhofen (3-2) qui a dû batailler ferme pour se défaire d’Adriaco Trieste. La médaille de bronze est revenue au Segelclub Cham grâce à sa victoire dans la petite finale.

Les navigateurs, les spectateurs et les organisateurs avaient le sourire aux lèvres. Les avis étaient unanimes : « La manifestation était rondement menée ». Un succès qui ne va pas de soi, le travail d’organisation pour mettre sur pied un team race étant immense. En effet, il faut mobiliser au moins sept juges internationaux pour ne citer qu’un exemple. Ravi, Alberto Casco, Président de Swiss Optimist, a déclaré : « C’était vraiment un super événement, on ne peut pas rêver de meilleure publicité pour le team race ».