Pâques en M34 pour Groupama sailing team

 

Jeudi prochain Franck Cammas et une partie des équipiers de Groupama sailing team sillonneront la baie de la Trinité-sur-Mer. Ils prendront part au Spi-Ouest-France – Intermarché en M34, le nouveau monotype conçu pour le Tour de France à la Voile. En attendant la sortie du chantier du VO70 Groupama 4 – prévue à la fin du mois – les membres de l’équipage ne perdent pas leur temps. Ils enchainent les navigations afin d’arriver encore plus affutés et soudés sur la ligne de départ de la Volvo Ocean Race, événement qui rythme la vie de chaque équipier au quotidien.

 

Charles Caudrelier, Philip Harmer, Erwan Israël, Laurent Pagès, Louis Viat, Julien Falxa et Franck Cammas. Les sept hommes de Groupama défieront les dix autres M34 inscrits au Spi-Ouest-France-Intermarché dès vendredi 22 avril, première journée de régates. Et c’est, à priori, à une météo ensoleillée et un vent de quinze nœuds que les participants auront à faire.

Presque cinq-cents inscrits et dix nationalités. L’engouement pour cette régate où convivialité et goût pour la compétition s’allient depuis 33 ans, est indéniable. Franck Cammas : «J’ai participé à cette belle fête nautique plein de fois… et je ne pourrais même pas dire exactement combien des participations j’ai à mon actif !». Charles Caudrelier, est aussi un aficionado du Spi-Ouest-France-Intermarché : « J’en ai fait au moins dix ou quinze. C’est la première grande régate à laquelle j’ai participé. Dès que mon calendrier sportif me le permet je m’inscris. J’ai une vraie affection pour le Spi…».

Le seul « bizuth » de Groupama sailing team est l’Australien Phil Harmer qui part tout de même avec de très bons à priori : « Je pense que ce sera très intéressant de se confronter aux autres équipages de M34 : il y a de bons marins dans notre catégorie. Tout le monde m’a dit qu’il s’agit d’une régate festive à terre, et passionnante pour son côté sportif en mer ».

La jauge du « Spi–Ouest » impose d’avoir à bord deux équipiers de moins de vingt-six ans. C’est une belle opportunité pour Louis Viat et Julien Falxa qui se retrouvent dans le même bateau que certains équipiers de la Volvo Ocean Race. Louis, 25 ans, originaire de la Trinité-sur-Mer, travaille pour Groupama sailing team depuis un an.

Julien a rejoint l’équipe de Groupama pour l’occasion. A 25 ans, le Bordelais a déjà une bonne expérience en match-racing et est détenteur du dernier Tour de France à la Voile.

Retour à la confrontation

Pour s’assurer un « régime » aux huitres et vin blanc – les traditionnels prix du Spi depuis les débuts de la manifestation – les représentants de Groupama devront l’emporter sur des équipages compétents et aguerris. Parmi eux : Daniel Souben et les équipiers de Courrier Dunkerque, double vainqueur du Tour de France à la Voile et second de l’édition 2010 ; les jeunes talents de Safran-Multiplast et d’Oman Sail, skippés respectivement par le Trinitain Julien Villion et par le Rochelais Cédric Pouligny, ou encore le figariste Nicolas Troussel et ses hommes.

À entendre les dires des sept marins de Groupama, la bataille s’annonce d’ores et déjà passionnante. Le skipper aixois est satisfait du niveau sportif de la flotte de M34 : «Nos adversaires sont très bien entraînés : c’est pour nous un moyen de retrouver l’esprit de compétition que l’on a dû laisser de côté pendant nos entraînements sur Groupama 70 ».

En effet, parmi les règles auxquelles sont soumis les participants de la Volvo Ocean Race, il y a l’interdiction d’effectuer des tests de vitesses à plusieurs bateaux. Chose dure à digérer pour des compétiteurs nés…

Les yeux rivés sur la Volvo Ocean Race

En attendant la sortie de chantier de Groupama 4, le principal but des membres de Groupama sailing team est d’être performants en vue de la Volvo Ocean Race. Franck Cammas : « Cette compétition nous motive à nous fixer des objectifs et à garder le rythme d’entraînement pendant l’hiver».

Il est toujours utile de retourner aux bases de la discipline – à la régate « pure » – comme Charles Caudrelier le confirme : « Nous sommes, pour la plupart, habitués depuis très longtemps à naviguer au large. Nous sommes tous à la base des régatiers et c’est important de retravailler ce type de navigation et de pouvoir nous confronter aux autres » précise le navigateur. Et il ajoute :«Je connais Franck depuis longtemps. La participation au Spi lui permettra de gagner encore en cohésion d’équipe ».

Les cinq équipiers de Groupama sailing team ne risquent pas d’oublier leurs « devoirs » de futurs «Tourmondistes ». Groupama 70, l’ancien Ericsson 4 et leur bateau d’entraînement pendant plus de cent jours, sera amarré dans le port de plaisance de la Trinité-sur-mer durant toute la manifestation.

Les rôles à bord de Groupama 34

– Franck Cammas (Barreur)

– Laurent Pagès (Tacticien)

– Erwan Israel (Régleur Grand voile)

– Charles Caudrelier (Régleur Voiles d’avant)

– Phil Harmer (Régleur Voiles d’avant)

– Louis Viat (Numéro 1)

– Julien Falxa (Piano)