Ils sont partis nos ministes

Texte :

Cette année est synonyme de belle fournée avec quatre Suisses au départ de la Mini Transat La Boulangère : Simon Koster, Valentin Gautier, Yann Burkhalter et Marcel Schwager. Partis dimanche de La Rochelle, leur aventure ne fait que commencer Lire la suite

« On est toujours nerveux avant le départ, même s’il s’agit de ma troisième participation », confiait Simon Koster sur les pontons de La Rochelle. Le solitaire engagé dans la catégorie Proto compte bien cette fois exploiter tout le potentiel de sa machine, alors que des avaries l’avaient forcé à ralentir lors des éditions précédentes. Avec son Mini Eight Cube très performant, il fait incontestablement partie des outsiders en mesure de se battre dans le groupe de tête. En Série, le Genevois Valentin Gautier, fort d’une excellente préparation sur son Shaman – Banque du Léman joue aussi les premières places. Ça tombe bien, il se bat actuellement aux avant-postes de cette première étape (voir la cartographie http://www.minitransat.fr/suivi-de-la-course/cartographie) qui doit les emmener jusqu’aux Canaries.

Clap de fin

Alors que la saison touche à sa fin sur les lacs suisses, les circuits de régates couronnent leurs grands vainqueurs et les derniers championnats de Suisse ont été conclus le week-end dernier. On retiendra entre autres la mainmise du RC Bodensee sur la Swiss Sailing League qui s’impose pour la deuxième année consécutive, ou encore la victoire de Teamwork sur le M2 Speed Tour après avoir largement dominé la seconde partie de saison. Soulignons aussi un résultat prometteur pour Nils Theuninck qui a terminé 4e de l’International Cup de Finn à Malcesine. L’ex-équipier de Team Tilt continue de progresser dans cette classe où il se verrait bien représenter la Suisse aux JO. Quant à la Blu26 Cup, elle a trouvé son vainqueur annuel : l’équipe Giachen Duos emmenée par Ricardo Zweifel.

Nous en parlions, les championnats nationaux ont pu couronner leurs champions. À Estavayer-le-Lac la bataille était serrée pour obtenir le sésame des Dolphin 81. C’est l’équipage de Thomas Studer (Cercle de la Voile de Neuchâtel) qui s’impose à égalité de points sur l’équipage de Lorenz Müller du lac de Bienne. Finalement, dans l’épique flotte des Yngling réunie à Nyon – et pourtant quasiment entièrement composée d’Alémaniques ! – c’est l’équipage de Thomas Beck du lac de Thoune qui remporte le titre avec une avance très confortable… mais que fond les Romands ?