Philippe Durr : et de 10 !

Texte :

Philippe Durr caressait l’idée d’un dixième titre mondial en classe métrique à l’heure de son départ à la retraite et c’est chose faite. Les duos suisses de 470 devront pour leur part s’accrocher à leur rêve olympique encore un moment pour espérer pratiquer le plan d’eau d’Enoshima l’an prochain après avoir raté le coche de peu lors de leur championnat du monde. Pour finir, Swiss Sailing vient d’établir un record de participation à l’un de ses championnats de Suisse, grâce au e-sailing.

Avec deux jours de pétole, les conditions du championnat du monde de 6 m JI à Hanko n’étaient pas mémorables, mais le match qui s’est joué entre les ténors l’était. Philippe Durr avec l’équipage du renommé Junior avait l’intention de rapporter en Suisse un 10e titre mondial. Les termes de l’affrontement ont été on ne peut plus relevés face au Portugais Patrick Monteiro de Barros et au bateau suisse Sophie Racing mené par Hugo Stenbeck. Privés de régate durant les deux dernières journées faute de vent, les trois premiers sont arrivés à égalité de points après six manches comptabilisées sur les huit prévues. Après avoir signé de meilleurs résultats, c’est l’équipage de Philippe Durr qui remporte à nouveau le sésame et en profite – si ce n’était déjà fait – pour marquer durablement l’histoire des jauges métriques.

Les JO sont eux aussi un rendez-vous immanquable avec l’histoire de la voile et tout athlète de haut niveau rêve d’y participer. Linda Fahrni et Maja Sigenthaler sont passées à trois petits points de leur but lors du championnat du monde de 470 d’Enoshima la semaine dernière. Elles terminent 18es et devront tout donner pour décrocher un ticket pour la Suisse la saison prochaine lors du dernier championnat du monde qualificatif avant les JO. D’ici là, ces dernières ainsi que le duo masculin Wagen/Siegwart vont se concentrer sur le test event d’Enoshima où il est déjà possible de remplir les critères nationaux de Swiss Olympic.

Verra-t-on un jour le e-sailing s’imposer comme une discipline olympique ? Sport, voile ou loisir numérique ? Le débat est loin d’être tranché et pour l’heure le premier championnat de Suisse de e-sailing a déjà connu un succès retentissant ! Avec plus de 400 participants, il s’agit de loin de l’événement chaperonné par Swiss Sailing le plus populaire. Les douze meilleurs e-régatiers ont été invités à disputer la finale organisée dans le cadre de la windweek de Brunnen le 17 août prochain. Affaires à suivre…