Places d’amarrage à Genève : profitez de l’agrandissement du port de la SNG

Les travaux d’extension du port de la Société Nautique de Genève ont débuté, il reste quelques dizaines de places disponibles.

Après dix ans de démarches intensives, le premier coup de pioche de l’agrandissement du port de la « Nautique » a été donné en septembre, prévoyant 400 places d’amarrage supplémentaires (il en compte 600 aujourd’hui). Les premières seront livrées en 2019, le projet sera entièrement concrétisé en 2020. Il ne s’agit pas simplement d’augmenter les capacités d’accueil des bateaux à voile et à moteur, mais d’une reconfiguration avant-gardiste du club.

2020_Batiment-des-sports-par-Atelier-d’architecture-Jacques-Bugna

De 7 à 24 mètres

Très concrètement, les personnes intéressées par une place de port à la Société Nautique de Genève (SNG) ne devraient pas trop tarder, que leur bateau mesure de 7 à 16 mètres, voire 24 mètres pour les places les plus grandes. Toutes sont individuellement équipées d’eau et d’électricité. Les bateaux sont toujours à la bonne hauteur grâce à des catways latéraux qui suivent le niveau du lac. Comme voté par les membres du club lors de l’assemblée générale extraordinaire consacrée à ce sujet, la SNG finance la majeure partie de ces travaux en proposant aux propriétaires de bateau d’acquérir une place. En fait, il s’agit d’une location à long terme (35 ans) avec paiement anticipé, prenant la forme d’un contrat privé qui peut être cédé ou revendu par le signataire à tout autre membre à tout moment. Il faut compter 40 000 CHF pour les places les plus petites, dont 25% peuvent être remboursés par la SNG à l’issue des 35 ans voire servir de prolongation d’usage. Le tout se situe dans un cadre d’exception, et dans un club sportif beaucoup plus ouvert qu’on ne le croit souvent.

Plus qu’une place de port

Le nouveau port de la SNG prévoit 3500 m2 d’esplanade avec des espaces techniques flambant neufs comprenant une deuxième grue, mais également un bâtiment sportif de 1200 m2 avec un terre-plein pour les dériveurs, un nouveau hangar à avirons, un second séchoir à voiles, une salle polyvalente, des vestiaires et des sanitaires. Sur le toit du nouveau bâtiment sportif, une formidable terrasse surplombant le lac permettra aux membres de profiter du spectacle lors d’événements tels que le Bol d’Or Mirabaud. Aujourd’hui, la SNG compte 3500 membres issus de toutes les catégories socioprofessionnelles, et ses moniteurs dispensent 11 000 heures de cours chaque saison, en voile légère et lestée bien sûr, mais également en aviron, paddle, wakeboard, wakesurf et ski nautique. Les familles sont particulièrement bien loties, car la cotisation des enfants est symbolique, dans le but de promouvoir les sports nautiques. Une vision à long terme accompagne ce développement, qui s’exprime également par le souci de bien-être des membres après le sport avec les espaces lounge et le restaurant par exemple. La « Nautique » participe aussi au déclenchement d’une vraie mutation de la rade, avec le chantier synchronisé de la plage des Eaux-Vives ainsi que le dépôt par l’État de Genève d’un nouveau projet de renaturation des quais depuis le Port- Noir jusqu’en bas de la rampe de Vésenaz, alternant avec des accès aménagés pour les baigneurs. Pourquoi ne pas devenir membre, et sécuriser aussi sa place de port pour au moins une génération ?