Portrait de Michèle Paret

Michèle Paret a toujours été une grande sportive. Après des débuts en athlétisme de haut niveau, elle se consacre à la moto, la planche à voile, l’escalade ou encore au VTT. C’est en Méditerranée, d’où elle est originaire, qu’elle découvre la voile, qui devient sa passion. La navigatrice a aujourd’hui plus de 150’000 milles de navigation hauturière à son actif. Sa vasteexpérience s’étend du Mini 6.50 à la course autour du monde en équipage, Michèle ayant été cheffe de quart à bord du premier voilier 100% féminin engagé dans une course autour du monde à la voile ( Whitbread 1994 ). Quelques années après, elle établit, en tant que co-skipper d’un maxi-catamaran, un record féminin de traversée de l’Atlantique. Suite à sa rencontre avec Dominique Wavre, et après une belle 3ème place dans la Transat Québec – Saint Malo, elle s’attaque à l’exigeant circuit Figaro, ce qui lui offrira une expérience inestimable en matière de navigation en solo. A l’instar de son compagnon et co- équipier, elle rejoint la classe IMOCA en 1999. Alter ego de Dominique au chantier, au bureau ou à la barre, Michèle a par ailleurs supervisé la construction du nouveau monocoque IMOCA en Nouvelle-Zélande. Le couple Wavre / Paret a été le premier équipage qualifié pour la Barcelona World Race 2007. Il s’est ensuite classé à une très belle troisième place.