Premiers championnats de Suisse centralisés

Texte :

Regrouper les classes pour organiser des championnats de Suisse est-il bénéfique au dynamisme de notre sport ? C’était en tout cas le pari que Swiss Sailing a pris en organisant la semaine dernière les premiers championnats de Suisse Juniors centralisés de l’histoire à Ascona, au bout du lac Majeur. Malgré les conditions météo difficiles, peu de vent, des épisodes pluvieux et une chute brutale des températures le dernier jour, pas moins de 240 enfants issus de 7 nations étaient au rendez-vous dans trois séries : 420, Laser 4.7 et Optimist. Une myriade de bénévoles s’est affairée durant 4 jours pour faire en sorte que cet événement préparé depuis plusieurs années soit une réussite. On ne peut qu’être admiratif face un tel dévouement au service de la jeunesse. Alors que l’issue était incertaine, 4 champions de Suisse ont pu être couronnés : Nick Zeltner et Till Seger du RCO en 420, Maxime Thommen (YCZ) en Optimist et pour finir Philipp Tibaldo (CVLL) en Laser 4.7 qui s’est imposé sur le fil lors de la dernière manche face à Félix Baudet de la SNG. Résumé et analyse seront à suivre dans le Skippers d’hiver.

Coup de froid

En parlant d’hiver, un Suisse est déjà au cœur de blizzard, il s’agit d’Yvan Bourgnon à bord de Ma louloutte. L’aventurier est sur le point de réussir son passage du Nord-Ouest en catamaran de sport, il doit encore rallier le Groenland et la tâche est loin d’être facile, alors qu’il a dû affronter des rafales de 60 nœuds en pleine nuit ! Même si le plus dur semble derrière lui, le Grand Nord est une terre de dangers et il devra encore se méfier des icebergs comme de la peste.

Coup de tonnerre

Sous des latitudes plus favorables, à Porto Cervo, en Sardaigne, le mondiaux de J/70 ont débuté hier. Une manifestation impressionnante regroupant plus de 171 équipages issus de 24 pays, dont 17 bateaux suisses. Un grand rendez-vous de la monotypie qui débute sur fond de polémique alors que 7 exclusions ont été prononcées à l’encontre d’équipages – dont des favoris – ayant modifié leur quille. Comme quoi… bien mal acquis ne profite jamais.

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER HEBDOMADAIRE.