Prince de Bretagne retrouve son élément

Le Multi50 victorieux de la Route du Rhum-La Banque Postale vient d’être remis à l’eau ce matin à Lorient après un ‘grand nettoyage de printemps’. Le chantier, mis en place dès son retour de Guadeloupe, comportait essentiellement quelques réparations et améliorations pour rendre Prince de Bretagne plus fiable et performant.

Le prix de la victoire

On se souvient que la Route du Rhum-La Banque Postale s’est achevée sur une belle et émouvante victoire à Point à Pitre en novembre dernier pour Lionel Lemonchois. Accueillis avec chaleur par les producteurs bretons, le skipper et son Multi50 avaient néanmoins quelque peu souffert sur cette transatlantique qui n’avait du reste pas épargné la flotte. Et c’est sur les derniers milles avant la ligne d’arrivée que les conditions, alors musclées, avaient le plus éprouvé marin et bateau.

Plus fiable et plus rapide

Dès son retour de convoyage depuis la Guadeloupe, Prince de Bretagne a regagné le chantier à Lorient. Même si les modifications apportées au multicoque n’étaient pas révolutionnaires, elles ont quand même demandé plus de trois mois de travail non-stop à l’équipe de Prince de Bretagne. Le bateau a été mis à l’eau ce matin et mâté dans la foulée. «Nous avons travaillé sur la coque centrale que nous avons dû réparer et renforcer et nous avons apporté des changements importants au système de barre qui n’était pas idéal. Qui plus est, avec ses nouveaux safrans, Prince de Bretagne sera plus facile à barrer », explique Lionel. «Pour le reste, nous avons refait la peinture et apporté des retouches et améliorations ici et là. En bref, tout ce qui pouvait rendre Prince de Bretagne plus fiable et plus compétitif a été fait. Pour beaucoup, il s’agit de détails, mais ces détails prennent du temps et je suis bien content d’en avoir fini avec le chantier et de reprendre la mer pour les premiers essais d’ici la fin de semaine».

Et le temps presse, en effet, car si Lionel est impatient de retrouver son Multi50, le calendrier sportif se charge de lui donner raison : A Pâques, le skipper de Prince de Bretagne participera au Spi Ouest France-Intermarché en Open 7,50 à la Trinité-sur-Mer du 21 au 25 avril. et enchaînera aussitôt, le week-end suivant, avec le Grand Prix Guyader à Douarnenez en Multi50.

Un début de saison mené tambour battant

Prince de Bretagne

Situé en Bretagne Nord, dans un terroir traditionnel de production légumière, Prince de Bretagne, qui exporte dans plus de 23 pays, est le porte-drapeau d’une filière : recherche, production, commercialisation, marketing, communication et école de formation fruits et légumes. Marque leader dans le monde des fruits et légumes frais, avec une gamme de 25 produits, et 2500 exploitations, Prince de Bretagne est au service du consommateur pour lui donner le meilleur en termes de sécurité, santé et saveur.