Prince de Bretagne, Trophées et régates au programme

 

Lionel Lemonchois retrouve son élément favori, la mer, et ce jusqu’à la fin de la saison 2011. A la barre du Multi50 Prince de Bretagne, il va enchaîner courses et Trophées jusqu’à la Transat Jacques Vabre dont le départ sera donné le 30 octobre, tandis que le vainqueur de la Route du Rhum-La Banque Postale -en Multi50- fera sa rentrée printanière en Open 7,50 au Spi Ouest France-Intermarché le week-end de Pâques.

 

Pâques à La Trinité

La saison nautique reprend et ce n’est pas pour déplaire à Lionel Lemonchois pour qui naviguer est presque comme respirer : naturel et essentiel.

Il a d’ores et déjà chaussé ses bottes de marins en commençant les entraînements en équipage avec l’Open 7,50 Prince de Bretagne à bord duquel il participera au Spi Ouest France-Intermarché à la Trinité-sur-Mer du 21 au 25 avril.

Si près de 500 bateaux sont attendus au grand rendez-vous Pascal, les Open 7,50 en sont les acteurs principaux, c’est en effet dans cette série ‘phare’ que viennent souvent se mesurer les ‘ténors’ des grandes courses au large comme Franck Cammas, Sébastien Josse, Thomas Coville, Pascal Bidégorry ou encore Marc Guillemot quand ils ne sont pas retenus en mer, loin de la baie de Quiberon.

Pour Lionel, comme pour ses adversaires plus familiers de grosses machines, l’Open 7,50 est une série ludique à bord de laquelle ils ont plaisir à régater entre trois bouées et, à fortiori au ‘Spi’ qui est l’une des épreuves fétiches des skippers. «Les sensations en open 7,50 sont assez proches de celles du multi » précise Lionel. «Et puis c’est toujours bien de naviguer sur d’autres supports, sans parler du plaisir de ce retrouver sur l’eau, en régate ». Mathieu Souben, Arnaud Aubry, Quentin Monegier et Sébastien Pethiot embarqueront aux côtés de Lionel. Ce seront également ses équipiers pour les campagnes du Multi50 Prince de Bretagne.

Un beau calendrier

Qui dit beau calendrier, dit abondance pour un skipper comme Lionel Lemonchois. Et celui de 2011 devrait le combler grâce à la variété des épreuves auxquelles les producteurs bretons et leur skipper ont choisi de participer.

En guise d’amuse-bouche, sa saison commence en Open 7,50 à La Trinité le week-end de Pâques, mais c’est à la barre du Multi50 Prince de Bretagne que Lionel va exprimer son talent, dès fin avril, en rejoignant Douarnenez pour le Grand Prix Guyader. Ce premier rendez-vous sera l’occasion de retrouver ses adversaires principaux en Multi50 pour des runs et une course au large.

Dès le 7 mai, Prince de Bretagne s’alignera sur la quatrième édition du tour de Belle-Ile-en-Mer ouvert à toutes les séries, puis, il enchaînera début juin avec l’Armen Race, une course également en équipage, entre La Trinité, Sein et l’île d’Yeu. Celle-ci devrait rassembler une flotte d’une centaine de bateaux de différentes séries au cœur de laquelle les Multi50 tiendront le premier rôle. Le menu du mois de juin sera d’ailleurs copieux avec, à partir du 19 le record SNSM et le Tour de l’île de Wight le 25.

Pas de pause estivale pour Lionel et son Prince de Bretagne, puisque sur le calendrier de juillet et août, ils ont coché : la Cowes/Dinard le 8 juillet, le rassemblement en baie de Morlaix ‘Terre et Mer’ du 28 au 31 juillet, le Trophée Prince de Bretagne à Saint-Quay-Portrieux le week-end du 20 août et celui de Fécamp le premier week-end de septembre.

Bref, entre entraînements, convoyages, trophées et régates, le skipper de Prince de Bretagne devrait être rassasié et affûté pour s’aligner, le 30 octobre, au départ de la Transat Jacques Vabre.

Prince de Bretagne

Situé en Bretagne Nord, dans un terroir traditionnel de production légumière, Prince de Bretagne, qui exporte dans plus de 23 pays, est le porte-drapeau d’une filière : recherche, production, commercialisation, marketing, communication et école de formation fruits et légumes. Marque leader dans le monde des fruits et légumes frais, avec une gamme de 25 produits, et 2500 exploitations, Prince de Bretagne est au service du consommateur pour lui donner le meilleur en termes de sécurité, santé et saveur.