fbpx

Race for Water : fin de la navigation à voile, pas du combat.

Texte :

L’équipage du MOD70 était partagé entre tristesse et soulagement en débarquant aux Maldives suite à son dessalage dans l’océan Indien le 12 septembre dernier. La Fondation et le skipper vaudois Stève Ravussin étaient partis en croisade contre la pollution plastique des océans en mars et devaient encore écumer les mers du globe jusqu’en décembre. Plus de peur que de mal pour l’équipage qui a séjourné près de 30 heures dans la coque centrale en attendant les secours. Le trimaran a pour sa part dû être rapatrié en France pour être réparé. Une mésaventure qui n’a pas entamé la détermination de Stève Ravussin pour qui il est « crucial de mener à bien le projet ». L’équipe de Race for Water Odyssey a d’ailleurs d’ores et déjà baptisé son nouveau navire lors de la COP 21 à Paris. Il s’agit du plus grand catamaran solaire jamais construit et premier bateau à avoir réalisé une circumnavigation uniquement à l’énergie photovoltaïque. Plus d’info sur raceforwater.com