Régate d’Antipodes, course au large.. Lionel Péan, Parrain de la 1ère édition

  éditionJ-3 avant la course !

Les régatiers l’ont rêvé, la Société Nautique de Saint-Tropez le fait ! Avec le partenariat du promoteur immobilier Antipodes Group, la contribution de Mer Assistance et le soutien de la Mairie de Saint-Tropez  et du Rotary Club, la SNST lancera le départ samedi 13 mars d’une course au large de 1000 milles en Méditerranée sans escale.

Vainqueur de la « Withbread » course autour du monde en équipage, de la Solitaire du Figaro, plusieurs fois Champion du monde et d’Europe, Lionel Péan, qui devait participer à la course à bord d’un voilier de 70 pieds, a dû y renoncer cette année pour des raisons techniques. A défaut d’être concurrent, Lionel Péan sera le parrain de cette nouvelle aventure.

Sous la houlette de Georges Korhel, le comité de course effectuera le contrôle obligatoire des bateaux engagés, vendredi 12 mars, dans l’après-midi.

En dépit de quelques annulations, six bateaux seront sur la ligne de départ samedi dont un Pogo 40 avec à bord, Louis Burton qui à 24 ans, projette de participer à la route du Rhum en solitaire.

Chaque concurrent embarquera à son bord une balise de géo localisation. Ainsi, la course sera suivie en temps réel grâce à Mer Assistance, sur leur propre site internet.

 

En lice, Louis Burton, 24 ans, se prépare pour la Route du Rhum

Six voiliers de 37 à 45 pieds seront sur la ligne de départ, le 13 mars prochain, devenant ainsi les pionniers de cette épreuve !

Parmi les engagés, de très belle unités avec à bord certains marins qui affirment une réelle motivation et la volonté de remporter cette régate et/ou de s’entraîner pour des courses en solitaire…  C’est le cas de Louis Burton qui dans le cadre de sa préparation à la prochaine Route du Rhum-La Banque Postale 2010, effectuera  le 13 mars prochain sa première course d’entraînement aux commandes  de Spirit of Fille de Feu IV, un voilier de course open Class’40 de 12,13 mètres. Ce futur benjamin (24 ans) de la plus célèbre transatlantique en solitaire défendra les couleurs de l’UNCL. Tout en recherchant des sponsors pour sa destinée, il entame à Saint-Tropez une longue préparation, qui devrait le voir participer à 8 courses avant le jour J (dont le Spi Ouest France, la Course croisière Edhec, La Giraglia, la Normandy Channel Race, le Mundial Class’40…).

Egalement en lice : le J109 de Jean-Louis Pezin « Albacor IV » qui a remporté plusieurs épreuves en Méditerranée dans la catégorie IRC et qui représentera la Société Nautique de Saint-Tropez. Le first 36.7 « La Salangane II » skippé par un Montpelliérain, Jean-Paul richard devra se confronter au First 45 « Madraco Cape Code IV » de Jean Jocelyn Bourcet.  Un Elan 45 dénommé « Peips » et appartenant à Christian Deschepper fera aussi partie des compétiteurs….

Les participants prendront le départ de Saint-Tropez ce samedi 13 mars, en direction des Baléares (Espagne) puis ils contourneront la Sardaigne et la Corse sur le versant Est, avant de regagner Saint-Tropez où la date limite d’arrivée est fixée au 21 mars.

Lionel Péan, parrain de la course 

Pour une première édition qui de surcroît a été lancée sur une idée de dernière minute en fin d’année 2009, la Société Nautique de Saint-Tropez ne s’attendait pas à obtenir une foule de voilier participants. Cela demande, en effet, pour les propriétaires de bateau, une certaine organisation dans leur planning comme préparer le voilier, le faire venir à Saint-Tropez, etc.  Mais cela fait également appel à la disponibilité des équipiers durant près de deux semaines et ce, au mois de mars.
Ainsi, Lionel Péan, qui devait mener un VOR 70 pour participer à cette épreuve avant d’annuler pour des raisons logistiques, a été sollicité par le Président de la SNST, André Beaufils, pour devenir le parrain de cette nouvelle course au large.

En dépit des quelques annulations correspondant à de réels impondérables et qui ne remettent  pas en cause le concept, le Club tropézien  poursuit avec détermination l’organisation de cette nouvelle épreuve. Souhaitons comme toutes les grandes courses qui ont débuté avec une poignée de bateaux, que celle-ci se pérennise de par son originalité et sa réussite. 

D’une entreprise familiale à une famille d’entreprise, Antipodes Group est une équipe avant tout !

Le cœur du métier d’Antipodes Group est l’investissement immobilier locatif.

A l’image d’un équipage en course, la Société Antipodes tire sa force de par sa vision et son analyse sur la situation. Comme le monde de la voile, l’écologie et l’économie sont des notions indissociables. « En fabriquant des produits de haute qualité nous contribuons au bien-être de l’Homme. ».

Semblable à un capitaine, un armateur ou un skipper qui dirige son bateau et son équipe, le Groupe s’appuie sur des valeurs essentielles telles que le respect des personnes, « chaque individu doit pouvoir développer son potentiel », l’esprit d’équipe, la communication ouverte, le partage des connaissances et des meilleures pratiques, le comportement éthique basé sur l’intégrité, la transparence et la confiance, la responsabilité par la promotion de la délégation, la réactivité et le partenariat… Des fondements qui s’allient désormais à cette belle course au large en Méditerranée.