Route du Rhum- La Banque Postale 2010 : déjà 49 bateaux inscrits et 33 en cours !

 4 juin 2010

Le 31 octobre prochain aura lieu le départ de la Route du Rhum – La Banque Postale, la fameuse course transatlantique en solitaire de 3 543 milles qui rallie Saint-Malo à Pointe-à-Pitre. Cette 9e édition, ouverte aux multicoques et aux monocoques, pourrait rassembler un nombre record de participants. A ce jour, pas moins de 49 concurrents sont d’ores et déjà inscrits et 33 sont pré inscrits.

 Une course, cinq classes
      Cette Route du Rhum – La Banque Postale 2010 est ouverte aux multicoques et aux monocoques. Ceux-ci sont répartis en plusieurs classes selon leur longueur hors tout (LHT). Cinq au total : Classe Ultime (LHT supérieure ou égale à 60 pieds soit 18,28m, sans limitation de taille), Classe Multi 50 (longueur comprise entre 48 et 50 pieds soit entre 14,63 mètres et 15,24 mètres), Classe IMOCA (monocoques Open de 60 pieds soit 18,28m), Catégorie Rhum (LHT entre 39 et 59 pieds soit entre 11,88m et 17,98m) et Class 40 (voilier monocoque hauturier à vocation course et croisière d’une longueur de 40 pieds, soit 12,18 mètres).

Du monde et du beau
      Renouant avec l’esprit d’origine de la Route du Rhum, Pen Duick a décidé de donner un souffle nouveau à la catégorie des multicoques océaniques en ouvrant, comme ce fut le cas jusqu’en 1986, cette 9e édition de la Route du Rhum – La Banque Postale aux multicoques géants. Un retour à l’esprit d’origine, avec son lot de surprises, d’innovations, d’images exceptionnelles. A ce jour, 6 bateaux sont inscrits – et 1 est pré inscrit – dans cette catégorie Ultime parmi lesquels le Gitana 11 de Yann Guichard, 60 pieds ORMA vainqueur de la dernière édition rallongé de 7 mètres pour l’occasion, le Sodebo de Thomas Coville, maxi trimaran de 105 pieds ayant établi le record de la plus grande distance parcourue en 24h en solitaire début 2008 et le record de l’Atlantique Nord pendant l’été de la même année, le Majan de Sidney Gavignet, sistership de Sodebo, le Groupama 3 de Franck Cammas, dernier vainqueur du Trophée Jules Verne, remis à l’eau ce mercredi et maintenant adapté à la navigation en solitaire grâce notamment à un mât plus court, ou encore l’IDEC de Francis Joyon, dorénavant équipé de foils et d’un plan de voilure revu à la hausse, avec notamment une nouvelle grand voile qui apporte 30 m2 supplémentaires.

      Dans la classe des Multi 50 (6 inscrits et 2 pré inscrits), le Malouin Franck-Yves Escoffier, avec son Crêpes Whaou !, dernier né de la classe, remettra donc son titre en jeu. Il devra toutefois faire face à Lionel Lemonchois. Le grand vainqueur de l’épreuve en 2006 s’élancera sur Prince de Bretagne, actuellement en chantier afin d’être allégé et sera, sans conteste, un adversaire redoutable.

      Du côté des IMOCA (8 inscrits, 1 pré inscrit), on retrouvera les nouveaux Virbac Paprec 3 de Jean-Pierre Dick et PRB de Vincent Riou. Ces derniers auront fort à faire face à Roland Jourdain sur Veolia Environnement, vainqueur de la précédente édition, mais aussi Armel Le Cléac’h, récent vainqueur de la Transat AG2R – LA MONDIALE, Marc Guillemot, vainqueur en titre de la Transat Jacques Vabre 2009, sur Safran, Kito de Pavant et son Groupe Bel, Arnaud Boissières sur AKENA Vérandas puis Christopher Pratt, apprenti skipper DCNS.
En Catégorie Rhum (6 inscrits, 6 pré inscrits), Luc Coquelin (Pour Le Rire Médecin) ou encore Pierre-Yves Chatelain (Destination Calais) et Yves Ecarlat (Vale Nouvelle Calédonie), déjà au départ de la course il y a quatre ans en classe 2 monocoque ou en Class 40, font leur retour. De nouveaux venus s’apprêtent également à réaliser un rêve d’enfant en s’alignant au départ de cette transat mythique à l’image de Christine Monlouis sur Un Monde Bleu Tout En Vert, elle sera la première femme guadeloupéenne à prendre part à la célèbre épreuve.

      Enfin, chez les Class 40 (23 inscrits, 23 pré inscrits), si les ténors de la série seront présents avec notamment Tanguy De Lamotte (Novedia – Initiatives) ou encore Thierry Bouchard, l’on retrouvera aussi des anciens Ministes, à commencer par le vainqueur de la dernière Transat 6.50, le Dunkerquois Thomas Ruyant – qui a déjà montré de quoi il était capable en 40′ lors du Grand Prix de Douarnenez en mai dernier -, Bertrand Delesne (Entreprendre durablement), Samuel Manuard ou encore Pierre-Yves Lautrou (Le Web Prend Le Large), ainsi que des grands noms de la course océanique tel Bernard Stamm sur Cheminées Poujoulat.

Une compétition ouverte à tous les étages
      Lors de l’édition 2006, 74 concurrents avaient participé à la Route du Rhum – La Banque Postale. Le 31 octobre prochain, ils pourraient être sensiblement le même nombre à s’aligner au départ. En tous les cas, une chose est certaine, l’épreuve s’annonce une nouvelle fois riche d’exploits sportifs et d’aventures humaines.  Plus que jamais, elle sera placée sous le signe de la performance, le dépassement de soi, l’aventure humaine, l’humilité, le courage et, bien sûr, la tradition maritime.

La Banque Postale – Trois valeurs incontournables : Engagement, accessibilité et performance
      La Banque Postale a choisi, dès sa création en 2006, de soutenir un évènement légendaire fait de performances et de défis.
L’histoire de La Banque Postale est à l’image de la Route du Rhum, une aventure humaine hors du commun, c’est donc tout naturellement qu’elle en est devenue le partenaire majeur exclusif.
Pour cette 9ème édition, La Banque Postale reconduit son engagement aux côtés de Pen Duick et de ces marins, aventuriers « pas comme les autres » animés par leur passion.
Tous les acteurs de La Banque Postale sont mobilisés autour de cet évènement, et partageront avec tous ceux qui font la course les valeurs d’engagement, d’accessibilité et de performance.