RS Aero : un Laser du 21e siècle ?

Le RS Aero est un dériveur qui pourrait bien se populariser sur nos lacs. Pourquoi ? Reprenant les fondamentaux du dériveur solo qui ont tant séduit avec le Laser, il les adapte aux évolutions technologiques d’aujourd’hui. Tout d’abord avec une légèreté impressionnante : sa coque nue, construite en sandwich époxy, pèse seulement 33 kg et moins de 50 kg une fois gréé. Le deuxième avantage qui en fait un sérieux prétendant à la conquête du marché suisse est son gréement ajustable. Pour le même mât et la même bôme (tout carbone s’il vous plaît), le bas du mât change pour offrir trois surfaces de voile en dacron : 5.2 m2, 7.4 m2 et 8.9 m2, de quoi couvrir la grande amplitude des conditions que nous rencontrons. Le reste est bien pensé, de l’ensemble des retours, bordure, cunningham, hale-bas, jusqu’au porte-gourde bien venu pour aider à la récupération. Ce dériveur de 4 m très performant sait pourtant rester modeste comme en atteste son prix, à partir de 8200 CHF. RS Sailing, conforté dans ce qui s’annonce un succès commercial, a même lancé cette saison une version RS Neo, à partir de 5400 CHF avec une coque en polyéthylène et un gréement unique de 6.5 m2. Duvoisin Nautique, son distributeur suisse, organise deux journées de test le 6 mai et le 10 juin prochain au port d’Auvernier (NE) et vous y attend sans rendez-vous !

Plus d’infos sur duvoisinnautique.ch/fr/.