fbpx

Seba Schneiter et Lucien Cujean (re)décollent

Texte :

Ce n’est plus en GC32 mais en 49er, toujours sous les couleurs de Team Tilt, que la paire constituée il y a déjà quelques années a retrouvé le chemin de l’harmonie et du succès. Sébastien Schneiter et Lucien Cujean ont offert une superbe 6e place à Swiss Sailing Team en 49er lors de la World Cup de Miami, probablement au sein d’une des classes olympiques où le niveau est le plus relevé. Lire la suite Le duo pouvait sourire à l’issue de la compétition, car il signe par la même occasion son meilleur résultat à ce niveau de compétition, alors que des conditions musclées (de 20 à 25 nœuds) ont marqué les derniers jours de course.

Impérial dans le vent léger, le véliplanchiste Mateo Sanz Lanz souffre dans la brise. Ce poids plume qui s’était emparé de la première place à l’issue de la deuxième journée a malheureusement subi sa toile de 9,5 m2 le reste de la compétition. Une 18e place décevante qui devra certainement le pousser à s’entraîner pour limiter la casse dans ce genre de conditions. Le reste de la délégation a montré de belles choses, en particulier Nils Theuninck (lui aussi sous l’étendard de Tilt) qui a fait une belle entrée en matière en Finn et se classe à la 16e place. En 470, on peut également souligner la 11e place de Linda Fahrni et Maja Siegenthaler qui ont effectué une superbe remontée le dernier jour et ont échoué à deux petits points de la Medal Race suite à un dessalage dans le vent fort. Capables du meilleur, les deux filles commencent à roder régulièrement autour des podiums et parfois y posent même leurs sandales… un bon présage pour 2020 ?

La voile olympique suisse débute bien l’année avec de nombreuses performances encourageantes. Car Tokyo approche (déjà) à grands et l’on sait que 2019 fera office de dernière ligne droite pour les athlètes ! Cependant, les courbes de progression des uns et des autres resteront toujours à confirmer au mois d’avril, lors de la traditionnelle World Cup de Hyères.


!