La jeunesse s’impose au Bol d’Or Henri Lloyd du lac de Neuchâtel

Texte :

Le 32e Bol d’Or Henri Lloyd revient à Christian Bidermannn de la Neuveville sur Furia (Luthi F10). Chez les M3 Stéphane Chiovini finit en tête du classement. Quant au challenge multicoque, il est remporté par un équipage de moins de vingt ans emmené par Maxime Bachelin, barreur, Mathieu Ravussin, Guillaume Rol et Arno de Planta à bord du M2 Foiler. Grande émotion au terme de la journée pour les amoureux de cette série : ils ont fait voler un M2 avec moins de huit noeuds de vent. Rayonnant, Pierre Bachelin, propriétaire, ne tarissait pas d’éloges sur les quatre navigateurs : « C’est un résultat de folie, lundi dernier nous avons fini de fixer les nouveaux safrans et les foils, d’une conception novatrice. Sans aucun test préalable lors de leur première sortie, ces jeunes le font voler, ramènent le bateau sans casse et gagnent. Inouï ! ». Des conditions d’airs tordus et difficiles à gérer n’ont pas rendu la tâche facile aux équipages. Durant toute la journée, les skippers ont dû effectuer des choix tactiques entre rive et large, parsemés de revirements de situation et pimentés de coups de théâtre. Le Cercle de la voile de Grandson donne déjà rendez-vous aux marins lacustres, l’an prochain, pour une nouvelle édition.