fbpx

La Solitaire Bompard – Le Figaro : Impitoyable Figaro

Texte :

Photo | ©Alexis Couroux

En terminant 3e bizut de la Solitaire Bompard – Le Figaro, Justine Mettraux a réalisé l’objectif qu’elle s’était fixé sur cette épreuve qui figure parmi les plus dures au monde. Un résultat de bon augure pour la suite de son parcours vers le Vendée Globe 2020.

Le premier bizut, Will Harris, a terminé 17e, plus de dix heures derrière le grand vainqueur de la Solitaire 2016, Yoann Richomme. La Versoisienne, Justine Mettraux, s’est quant à elle classée 3e bizut à bord de Teamwork. Elle est 27e au classement général, avec plus de 17 h de retard sur le leader, et plus de 7 h derrière Will Harris. Si ce résultat ne fait à première vue pas rêver, il est pourtant remarquable, s’agissant de l’épreuve en solitaire réputée la plus difficile du monde. Le classement de la Suissesse, au terme de 10 jours et 13 heures de course en quatre étapes, confirme son excellent potentiel (dont personne ne doutait) pour la suite de ses projets.

Son résultat rappelle l’énorme exigence de cette classique incontournable. Peu de Suisses s’y sont d’ailleurs frottés, et seul Dominique Wavre a réussi à s’y illustrer en terminant deux fois sur le podium (1990 et 1997), avec quatre participations à son actif. Son classement au temps renforce encore la difficulté de la course. « Lorsqu’on termine 25e, à dix minutes du premier, on peut considérer qu’on a fait une belle étape », confiait Justine sur le ponton du départ à Deauville début juin. « Par contre, si on termine dans les dix, mais à deux heures du gagnant, ce n’est pas terrible. »

L’intéressée qui est plutôt satisfaite d’avoir atteint son objectif, reconnaît au terme de l’épreuve qu’elle espérait faire un peu mieux, surtout au vu de ses résultats de début de saison. « Je dois encore améliorer ma stratégie pour faire ce que je pense être juste, plutôt que de trop regarder ce que font les autres », a-t-elle encore expliqué. Engagée dans Douarnenez-Horta fin août, la navigatrice compte bien tirer profit de ses expériences pour s’améliorer lors de cette confrontation au large. Quoiqu’il en soit, Justine Mettraux poursuit plutôt bien son bonhomme de chemin vers le Vendée Globe 2020. En attendant, elle sera au départ de la prochaine édition de la Solitaire, en juin 2017.