SUI Sailing Awards 2010 / And the winners are…

Female Sailor of the Year

Linda Fahrni/Maja

Siegenthaler talentueuses, ambitieuses et terre-à-terre
Avec leur 3e place aux championnats suisses des 420 en automne 2009, elles attirent l’attention des spécialistes. Mi-avril de cette année, elles terminent 3e de la CIMA à Marseille (meilleur équipage féminin parmi 101 bateaux), se qualifiant ainsi pour le championnat du monde junior. Toujours autant à l’aise, elles gagnent le championnat hollandais en mai à Workum. Mais leur plus grand exploit de cette saison est sans doute leur victoire aux ISAF Youth Worlds en juillet à Istanbul, qui a permis à la Suisse de fêter son premier titre depuis plus d’une décennie. La saison n’est pourtant pas encore terminée pour les deux filles à l’ascension fulgurante. Du 27 décembre 2010 au 5 janvier 2011, Linda Fahrni et Maja Siegenthaler participent aux championnats du monde des 420 à Rio de la Plata près de Buenos Aires. Gageons que le SUI Sailing Award dans la catégorie Female Sailor of the Year 2010 encouragera les deux navigatrices à poursuivre leurs objectifs nautiques avec l’élan qu’on leur connaît.

 

Male Sailor of the Year

Flavio Marazzi/Enrico De Maria

déterminés, athlétiques, professionnels

Ils font partie des athlètes modèles dans le monde du sport: Flavio Ma- razzi et Enrico de Maria naviguent ensemble depuis plus d’une demie décennie, poursuivant leur grand objectif, à savoir une médaille olym- pique! Sur leur chemin en direction de Londres 2012, ils ont enchaîné les succès ces deux dernières années : le 29 juillet 2009, ils s’emparent de la 1re place du classement ISAF des Star pour la conserver jusqu’au 1er juin 2010. Après les JO de Beijing, ils participent à douze régates internationales sur Star (championnats du monde, d’Europe et ISAF World Cup), se classant dans 2/3 des courses dans les 3 premiers. Point d’orgue de la saison, Marazzi/De Maria remportent la médaille d’ar-
gent aux championnats du monde sur Star à Rio de Janeiro. Au préalable, ils ont complété leur impressionnant palmarès avec la victoire aux South American Championships qui ont vu s’aligner pas moins de sept champions du monde. Prochaine étape sur le chemin qui mène à Londres: la qualification des nations 2011 à Perth.

Encore bravo aux deux autres nominés**: Christoph Bottoni et Arnaud Psarofaghis.

 

Offshore Sailor of the Year

Yvan Ravussin complet,

constant, rapide
C’est la polyvalence et la régularité d’Yvan qui ont fait la différence avec son frère Stève auprès du jury. Yvan n’est pas seulement constructeur de bateau depuis 1996, spécialiste du composite et du gréement textile. Lui et son équipage ont enchaîné les succès sur la période considérée des Awards 2010. A bord du maxi-trimaran Banque Populaire, il a ainsi battu en 2009 le record de la plus longue distance parcourue en 24 heures (907 milles), ainsi que le record de la traversée de l’Atlantique (3j, 15h, 25mn). Lui-même est d’ailleurs l’auteur de la pointe la plus élevée atteinte pen- dant son quart: 47,16 nœuds! En 2010, avec son équipage, ils ont établi un nouveau temps de référence sur la traversée de la Méditerranée (14h, 20mn) et ont remporté le Challenge Julius Baer sur leur D35. Souhaitons- leur autant de réussite pour leur tentative de record autour du monde cet hiver.

Encore bravo aux deux autres nominés**: Jérôme Clerc et Stève Ravussin


Junior Sailor of the Year

 

Sébastien Schneiter polyvalent,

curieux, tout-terrain
Dans la catégorie Junior, introduite cette année pour la première fois, les débats au sein du jury se sont avérés longs et très partagés. Au final, l’engagement international et les succès pluridisciplinaires de Sébastien Schneiter ont penché en sa faveur. Symboliquement, Sébastien fut le premier suisse qualifié dans l’histoire des Youth Olympic Games, qui se sont courus à Singapour en août 2010 sur ce nouveau support qu’est le Byte. Auparavant il avait remporté (en junior) les titres de champion suisse et vice-champion d’Europe (31 pays, 232 participants) de Laser 4.7 et gagné, début 2010, le Monaco Optimist Team Race devant 12 nations. En 2009, outre son classement de meilleur junior au championnat suisse de Moth, il avait pris en Optimist la 2e place des championnats suisse et hollandais (14 pays, 298 participants), la 3e place de la Sélective Interligue en France, participé aux championnats du monde d’Optimist, tout en se hissant dans le top 10 de ces autres rendez- vous internationaux: 27th Lake Garda Optimist Meeting (650 inscrits de 18 pays), Coupe Internationale de Printemps en France, Flanders Regatta. Cet hiver, Sébastien s’entraîne sur les circuits européen et américain en vue des championnats d’Europe et du Monde de Laser 4.7.


Encore bravo aux deux autres nominés **: Alexandre Massard / Jérémy Bachelin et Victor Casas.

 

Youth Project of the Year

SNG Youth Sailing Team visionnaire,

courageux et couronné de succès
En août 2006, quatre membres de la Société Nautique de Genève (SNG) se sont réunis autour d’une table, trois d‘entre eux voulant convaincre le quatrième homme de reprendre la fonction d’entraîneur en chef du Youth Sailing Team de la SNG. « Ils étaient ambitieux, engagés et convaincants, se souvient Eze Schargorodsky. Je ne pouvais pas refuser leur proposition.» La mise en œuvre de l’objectif qui consiste à offrir à moyen ou à long terme une formation vélique de haut niveau aux jeunes entre 8 et 21 ans pouvait donc commencer. Aujourd’hui, le SNG Youth Sailing Team com- prend 18 navigateurs (cinq Opti, onze Laser, deux 420). Les entraîneurs veulent transformer les juniors en bons navigateurs et athlètes complets pour en faire des jeunes adultes engagés, honnêtes et en bonne santé. Après quatre ans, les responsables tirent un bilan positif : le team a obtenu de bons, voire de très bons résultats au niveau national et international. Pour Eze Schargorodsky : « Now, it’s time to think forward. » A suivre…

 

Volunteer of the Year

Pierre Fehlmann pionnier,

découvreur de talents et collecteur de dons
Il peut se targuer d’une carrière nautique unique : Pierre Fehlmann a gagné la Withbread Round the World Race (WRWR) 1985/86 (avec 3 par- ticipations) et participé aux Jeux Olympiques 1984 à Los Angeles pour ne citer que ses succès les plus importants. A l’époque déjà, il avait le flair pour dénicher de nouveaux talents : 1993/94, il engage Christian « Blumi » Scherrer comme chef de quart sur la Merit Cup pour la WRWR. Pierre Fehlmann entretient des liens étroits avec le Club Nautique Morgien (CNM). De 1957 à 1977, il est membre du comité directeur dont quatre ans en tant que président. Depuis novembre 2008, il s’investit comme membre d’honneur de Swiss Sailing dans un nouveau projet: il préside le comité de soutien des campagnes olympiques 2012 du CNM et organise chaque année depuis 2009 un gala pour la collecte de dons. Mi- octobre, 170 personnes ont participé à ce dîner au théâtre Beausobre de Morges. Pierre Fehlmann espère avoir pu réunir, comme l’année pré- cédente, quelques CHF 20’000.- pour les espoirs montants.