Swiss Catamarans Concept

Mesdames, Messieurs, chers amis,

Nous avons le plaisir de vous faire parvenir la Newsletter de Swiss Catamaran Concept. Le voilier a été exposé la semaine passée à l’occasion du Salon International du Multicoque à la Grande Motte ; il fait actuellement route sur Palma et son Salon Nautique International, qui se déroulera du 30 avril au 8 mai. L’occasion de faire le point.

Contenu :

Beau succès pour Swiss Catamaran à la Grande Motte
Un convoyage musclé
Cap sur Palma
Pour la postérité

Succès d’estime pour Swiss Catamaran au Salon du Multicoque à la Grande Motte

Présenté pour la première fois cette année au public et à la presse internationale, le S2C 55 a remporté un joli succès au Salon international du multicoque de la Grande Motte. Isabelle Schreiber, représentante de Swiss Catamaran à cette occasion, nous livre ses impressions.

Comment s’est passé le Salon Nautique International de la Grande Motte :

Le salon était une réussite. Nous avons rencontré beaucoup de personnes très intéressées par le concept du S2C. La météo était bonne, et nous avons eu un magnifique soleil pendant l’ensemble de la manifestation.

Avez-vous eu beaucoup de visiteurs:

Oui, nous avons eu beaucoup de visites. Le bateau plaît, que ce soit pour les amateurs ou bien pour les professionnels. Il a même fallu filtrer les visites à bord du S2C 55, car nous avions trop de demandes de visites.

Qu’est-ce qui a le plus intéressé les visiteurs du Salon:

Les visiteurs ont apprécié le concept. Le S2C 55 était le seul bateau en verre époxy avec des renforts en carbone, ce qui lui permet d’être à la fois très confortable et performant. Il se démarquait véritablement très clairement des autres bateaux présents au Salon.

Quel était votre sentiment à propos du Salon:

L’organisation était bonne, c’est un salon très agréable. Le seul point négatif était la baraque à sandwich… Mais nous nous rattrapions le soir !

Comment l’avenir se présente-t-il pour Swiss Catamaran:

C’est un voilier et un concept qui mérite d’être connu. Nous avons rencontré de nombreuses personnes très intéressées et nous devrions aboutir à des ventes. Après un Salon pareil, je ne peux que dire que l’avenir de Swiss Catamaran se présente bien.

Un convoyage musclé

Avant d’accoster sur les pontons de la Grande Motte, le 13 avril, le S2C 55 a été convoyé depuis Antalya, en Turquie, où il avait passé l’hiver. Skippé par le responsable de la construction des S2C, Christophe Buholzer, le catamaran a rencontré des conditions musclées.

«Le voyage s’est bien passé; mais nous avons pris un peu de retard à cause du temps », raconte son skipper. « Il y avait des vagues de deux mètres et nous avions des vents contraires; mais le S2C 55 supporte très bien ce genre de contraintes et le voyage s’est très bien passé.»

Le S2C 55 tient donc ses promesses de sécurité et de fiabilité. Mais qu’en est-il du confort? «Les cabines sont très confortables et nous avons bien dormi malgré les vagues. On sent la qualité suisse dans chacun des détails de l’aménagement du voilier. C’est très agréable.»

Pari tenu pour le S2C 55, le voilier haut de gamme de conception suisse, qui n’a pas failli à sa réputation malgré une mer difficile: «Nous sommes vraiment très satisfaits de cette traversée. J’avais déjà beaucoup navigué sur le S2C 55, mais principalement dans des conditions de vent léger à médium. Or, lors de ce convoyage, nous avons effectué des pointes de vitesse à 22 nœuds ; c’était formidable.»

Cap sur Palma

Après la Grande-Motte, cap sur Palma. Le S2C 55 sera exposé du 30 avril au 8 mai dans le cadre du Salon International, sur le stand Cat Cruising, tout au bout de la grande panne, au no 424 – 434.

Des représentants de Swiss Catamaran seront présents pour répondre à vos questions et vous permettre de visiter le voilier.

Venez nombreux pour nous rendre visite et visiter le voilier.

Pour la postérité

Au terme du Salon Nautique International de Palma, le S2C 55 se transformera en modèle de luxe pour le photographe Loris Von Siebenthal et le caméraman Christophe Margot, qui le photographieront sous toutes ses coutures, notamment lors d’un shooting avec hélicoptère effectué dans les plus belles criques des Baléares.

« Je suis plutôt habitué à photographier des voiliers de course », commente Von Siebenthal. « Mais shooter le S2C 55 ne sera pas très différent puisqu’il s’agit d’un multicoque de croisière taillé pour la vitesse. Nous aurons aussi plus de latitude pour travailler dans un environnement gratifiant au niveau visuel, car Majorque offre un panorama idéal pour un tel voilier. Montrer le caractère confortable mais surtout fun du bateau sera notre objectif. Je me réjouis donc de cette session, et j’espère aussi avoir le temps de tirer un bord pour voir ce qu’il a dans le ventre. »

Le service de refit de Swiss Catamaran est opérationnel

Le service de « refit » service de Swiss Catamaran est désormais opérationnel et un premier voilier – un luxueux catamaran de 92 pieds – a été entièrement remis à neuf sous la houlette de Christophe Buholzer. « Job done, on time and schedule », commente ce dernier. « Il s’agissait d’un voilier vieux de huit ans. Nous avons entièrement refait la peinture, tant externe qu’interne, refait le pont en teck, vérifié la mécanique, l’ensemble du gréement, l’arbre d’hélice et mille autres choses. Le travail a été effectué en 54 jours au lieu des 60 jours initialement planifiés. Le voilier est ensuite reparti en mer en parfait état, à la grande satisfaction de l’équipage et de son propriétaire. »