Team Magenta32 : Sixième à Copenhague

Du 9 au 14 mai a eu lieu à Copenhague le 3ème événement du World Match Racing après ceux de Perth et Long Beach, réunissant 20 équipages de tous horizons.

Nous faisons partie du groupe 2 pour les courses en flotte qualificatives (4 groupes de 5 teams) et réussissons à terminer à égalité de points avec Steele et 3ème  de notre groupe après les résultats de manche (5,4,2,2,3,3,1). Du coup nous sommes sélectionnées pour les 8ème de finale ! Grande première pour notre équipage du Team Magenta32.

C’est le début du match race. On se retrouve contre Berntsson (SWE). Le premier qui arrive à 3 victoires passe en quarts de finale. Berntsson est un habitué du WMRT et vient juste de recevoir un M32 pour pouvoir s’entraîner. Bref, nous savons qu’il ne sera pas facile de le battre. Les matchs sont serrés, dial downs, auloffées, starts agressifs, il faut aller vite et au bon endroit pour réussir à lui passer devant. Grâce à l’excellente  lecture du plan d’eau de Kate Macgregor, notre bonne vitesse et de belles manœuvres, on réussit à gagner contre l’équipage suédois en 3-2. Ca y’est, nous sommes en quarts !

Et là, nous nous retrouvons face à Taylor Canfield, numéro 2 mondial de match race et vainqueur des M32 Scandinavian series 2015… En tant qu’outsider, nous n’avons rien à perdre et c’est plutôt agréable d’être dans cette position. A nouveau, cela se joue en 3 matchs gagnants pour passer en demi-finale. Canfield gagne les départs mais les conditions de vent rendent la position de chasseur favorable dès le premier empannage. De nombreux changements de leaders marquent les matchs, au contour des différentes marques, les pénalités volent. Alors que nous étions au score de 2-2, nous menons le match avec près d’un demi bord d’avance lors du dernier bord de portant. Une risée magique porte malheureusement Team US one plus rapidement que nous vers la ligne d’arrivée et nous perdons les quarts.

C’est à la sixième place que nous portons Team Magenta32 sur cette étape du WMRT. Déçues de ne pas avoir battu Canfield alors qu’il était sous pression, mais heureuses de notre performance.

De nombreuses personnes nous ont montré leur soutien cette semaine, nous avions le public de Copenhague avec nous et l’avons fortement ressenti. C’est un grand plaisir de représenter les femmes sur cet événement (à noter que la seule autre femme présente sur le circuit en dehors de Team Magenta32 est Coraline Jonet à bord du team d’Eric Monnin, merci les Suisses !), de voir qu’on inspire des hommes et des femmes à se surpasser, et puis de faire ce que l’on aime, de régater à haut-niveau contre des marins d’exception.