TeamWork présente son projet

Le projet voile et montagne de l’entreprise TeamWork a été officiellement lancé aujourd’hui par son Président Philippe Rey-Gorrez. Il permettra à Etienne David de disputer la Mini Transat et aux employés de l’entreprise de gravir les 82 sommets de plus de 4000 mètres des Alpes.
 
Genève, le 31 mars 2010 – Le navigateur Vaudois Stève Ravussin, qui vient de battre le record de vitesse à la voile autour du monde, a brisé cet après-midi la traditionnelle bouteille de champagne sur l’étrave du Mini 6,50 en le baptisant « TeamWork ». Skippé par le Genevois Étienne David, le bateau s’apprête à participer à un intense programme de courses en mer qui verra son aboutissement lors de la fameuse Transat 6,50 en 2011.

Baptisé « Voile et Montagne », le projet présenté aujourd’hui à la Société Nautique de Genève comprend par ailleurs la participation du catamaran Ventilo M2 TeamWork au championnat annuel de la série, de même qu’un ambitieux programme alpin visant à permettre aux employés de l’entreprise de gravir les 82 sommets de plus de 4000 mètres des Alpes.

«Je suis très heureux de pouvoir présenter ces trois projets ensemble », a déclaré Philippe Rey-Gorrez, le Président de TeamWork. « Car ils représentent ce que nous savons et aimons faire chez TeamWork, à un niveau différent. Ce sont des projets qui sont liés par la maîtrise du risque et la compétence, et qui n’auraient jamais vu le jour sans la passion de ceux qui les ont initiés. »

Comptant parmi les régatiers les plus talentueux de sa génération, Etienne David s’apprête donc à relever un nouveau défi dans la redoutable classe des Mini 6m50. «C’est vrai que je pars dans cette aventure avec un bagage sportif important », a-t-il déclaré. « Mais je vais aussi découvrir la navigation en solitaire. J’aborde donc la première saison avec beaucoup d’humilité, je veux trouver mes marques. En revanche, je souhaite que 2011 soit plus consacré à la performance.»

Issu lui-même de la classe Mini, Stève Ravussin avait rencontré Etienne sur Merit Cup, lors de la préparation pour la course autour du monde Whitbread 93/94. «Etienne est un régatier accompli, qui a prouvé ses compétences à de multiples reprises, en Décision 35 mais aussi sur le Tour de France à la Voile. Je sais qu’il détient la capacité de faire un résultat sur la Transat 6,50 et je suis vraiment content d’être le parrain de son bateau. Nous avons commencé la grande aventure de la course au large ensemble il y a bientôt vingt ans, je suis content de pouvoir partager un peu de cette aventure aujourd’hui.»

Le Ventilo M2 TeamWork, qui était amarré aux côtés du Mini 6,50, a aussi été présenté au public cet après-midi. Skippé par le jeune et talentueux régatier Antoine Thorens, le catamaran va participer aux huit régates du calendrier, sur le lac de Neuchâtel et sur le Léman. Coéquipier d’Etienne ces dernières années, Thorens attend les premières compétitions avec impatience. «Notre objectif est de monter sur le podium du championnat l’automne prochain. Mais comme nous sommes des régatiers, nous recherchons toujours la victoire.» a-t-il confié.

Christophe Bressand, guide de haute montagne, a quant à lui présenté le projet Montagne de TeamWork. L’entreprise ambitionne en effet de gravir les 82 sommets de plus de 4000 mètres des Alpes ces quatre prochaines années. Chaque ascension devra être réalisée avec un ou plusieurs collaborateurs de TeamWork. Bressand a rappelé les enjeux de ce projet. «Neuf de ces sommets sont cotés ‘Difficiles’ et ne pourront être envisagés que par des personnes très aguerries à la montagne. Par contre de nombreux autres sommets seront réalisés par des groupes plus importants, qui n’ont pas besoins d’être des alpinistes chevronnés pour participer. »

Même si chacune de ces entreprises est ambitieuse, Philippe Rey-Gorrez ne se positionne pas dans une logique de l’exploit. Il met un point d’honneur à ce que l’esprit de l’ensemble soit avant tout socio sportif et à ce que l’humilité reste le maître mot de chacun de ces projets.

Note à l’attention des médias et des personnes intéressées par les projets de TeamWork:

Le site internet www.teamworkvoileetmontagne.com est activé aujourd’hui même. Il contient des informations régulièrement mises à jour sur les trois projets. Ascensions réalisées, comptes rendus de courses, résultats de régates et état des entraînements. Le dossier de presse en format PDF est également disponible à cette adresse ainsi que les communiqués de presse.

 

Crédit: Maxcomm (texte), Loris von Siebenthal (photos)