Tour de Belle-Ile 2011 : Record Battu !

A plus de 2 semaines de la quatrième édition du Tour de Belle-Ile, on dénombre déjà plus d’inscrits qu’en 2010 où 329 voiliers de plus de 6,50m s’étaient donnés rendez-vous autour de la plus grande des îles du Ponant.

En effet, 334 équipages ont déjà répondu présents pour cette édition. Venant de tout le littoral atlantique, d’Arcachon au Havre, ils se retrouveront tous sur l’unique ligne de départ samedi 7 mai à 10h.

S’il manque encore un ou deux participants à certaines classes monotypes pour pouvoir courir avec un classement indépendant des autres (Mini 6,50, J80, Open 7,50 et Class 6,50, Multi 50) d’autres seront présents en nombre à l’instar des Grand Surprise et First 31.7 mais également au sein des 3 jauges à temps compensés (Formule HN France, IRC et Multi2000) très fournies en voiliers de toutes tailles.

Dans la catégorie de ceux qui comptent être rentrés les premiers, le trimaran Gitana 11 remis à l’eau en début de semaine fera office de sérieux concurrent. Le trimaran ORMA (rallongé de 17 pieds) qui porte les couleurs du Groupe Edmond de Rothschild, sera skippé par Sébastien Josse pour sa première sortie officielle à la barre d’un voilier armé par l’écurie !

98 secondes…et parfois beaucoup plus !

« Seule la victoire est jolie » certes, mais la pugnacité des monocoques se doit d’etre récompensée dans l’inégal combat qu’ils mènent contre les engins à deux ou trois pattes. Aussi l’organisation du Tour de Belle-Ile a décidé de remettre un prix spécial au skipper du 1er monocoque à finir en temps réel, en l’occurrence un superbe chronographe de régate offert par Seiko, Chronométreur Officiel de l’épreuve depuis sa création 2008.

Ce prix prendra le nom de « Prix Michel Malinovsky », en hommage au marin décédé l’été dernier. Il était arrivé deuxième de la première Route du Rhum sur son grand monocoque, 98 secondes derrière Mike Birch et son…trimaran.

appel d’air, un second souffle d’espoir

Soutenue par les partenaires du Tour de Belle-Ile, l’opération appel d’air est reconduite pour la deuxième année. L’objectif est de permettre à des enfants hospitalisés de participer au Tour de Belle-Ile. Après les enfants des hôpitaux du Grand Ouest l’an dernier, c’est au tour d’enfants parisiens de participer à l’événement.

En étroite collaboration avec trois grandes structures hospitalières parisiennes (Necker, Robert Debré, et l’institut Curie) et grâce à un partenariat et la présence sur place d’une équipe médicale d’Europ Assistance, une quinzaine d’enfants sont invités à vivre trois jours d’intenses émotions.

Ces enfants âgés de 9 à 14 ans auront l’occasion unique de découvrir la navigation en participant à une grande course, et de profiter d’une des plus belles îles bretonnes par la mer. Ils rejoignent ainsi un événement où la compétition n’est pas le but premier pour tous, mais prône également des valeurs humaines, de rassemblement, d’ouverture et de solidarité.